vendredi 15 février 2013

Chronique : Riley Jenson - Tome 3 : Tenter le Diable de Keri Arthur


Riley Jenson - Tome 3 : Tenter le Diable de Keri Arthur. (Genre : Bit-lit).

Editions : Milady
Prix : 7€ (Emprunt Famille)
Année de parution française : 2010
Année de parution originale : 2007
Titre version originale : Riley Jenson, Guardian - Book 3 :Tempting Evil

    .Résumé : Riley a une nouvelle mission. Elle doit infiltrer le repère d’un puissant scientifique qui manipule le patrimoine génétique de l’humanité depuis des dizaines d’années. Pour combattre ce savant fou, elle ne peut se fier qu’à elle-même. Car elle a des raisons de douter de ses supérieurs et de ses amants, un vampire et un loup-garou, qui ne sont pas d’un grand secours, aussi sexy soient-ils.

    .Pour commencer, je voudrai encore remercier ma cousine de m’avoir fait découvrir cette très bonne saga bit-lit. Et moi qui pensais qu’elle ne me plairait pas… La lecture de ce tome 3 fût excellente, mais avant cela, je vais m’attarder un peu sur la couverture du livre. Alors autant vous dire que je trouve cette couverture magnifique. Elle est bien plus jolie que les deux premiers tomes, elle m’a fait me poser beaucoup de questions, et c’est ce que j’aime ! Quand les livres vous incitent à vous poser des questions, sur l’histoire qui pourrait se passer en tournant les pages, c’est déjà que l’histoire nous intéresse plus que ce qu’on voudrait en dire. On aimerait que cela se passe de telle manière mais on est à chaque fois trompé par l’auteure bien sur. Ce qui m’a interpellé c’est la morsure de vampire que le personnage masculin possède sur la couverture. Je me suis demandé si les pouvoirs vampire de Riley prenaient plus de place que sa nature de loup. Et si c’était elle qui avait pu mordre le mâle en couverture. Bref, vous l’aurez compris une magnifique couverture avec quelque chose en plus, cette fois-ci, que des personnes étonnamment belles comme à chaque fois.
    .Pour ce qui est de l’histoire proprement dite, j’ai trouvé ce tome vraiment meilleur que les deux premiers. L’auteure nous embarque dès le 1er chapitre, comme elle le fait si bien à chaque fois. L’histoire s’accélère vite et on est plongé dans le vif du sujet avant les cent premières pages. Riley s’entraine avec son frère, Rhoan, pour infiltrer la demeure de Starr. Starr est la personne qui se cache derrière toutes les hybridations des genres et des espèces, et qui donnent des abominations fabriquées pour tuer. Gautier, le meilleur gardien surveillé par le Directoire fait une apparition au tout début du roman, parce qu’il se bat avec Riley pour savoir si elle peut ou non commencer la mission d’infiltration. Puis une apparition à la toute fin, mais une apparition qui n’est pas physique mais ça je vous laisserai découvrir pourquoi par vous-même…
    .Le rythme de l’enquête est bon, les péripéties se succèdent à une bonne allure, et cette bonne allure fait qu’on a forcément envie de savoir ce qu’il va se passer après. Riley va rencontrer d’autres métamorphes d’autres espèces, elle va devoir faire des concessions, des alliances, elle va devoir faire confiance avec des personnes qu’elle n’aurait peut être pas voulu. On se rend compte aussi qu’elle change vraiment et c’est ce qui est intéressant. Une histoire où le personnage principal évolue, c’est synonyme parallèlement d’évolution de l’histoire, et c’est ce que chaque lecteur recherche. Riley va évoluer au niveau sentimental, au niveau de sa personnalité, au niveau des relations qu’elle peut entretenir avec les personnes qu’elle côtoie. Au niveau des ses pouvoirs, cela va aussi changer à cause des médicaments que son ex compagnon (Talon), a pu lui faire prendre, et quelques petits pouvoirs supplémentaires s’ajoutent à son arc. On peut dire que Riley a mûrit dans ce tome parce qu’elle sait vraiment ce qu’elle est, et elle sait ce qu’elle deviendra tant au niveau de sa nature, de sa vie professionnelle ou sentimentale.
    .Le sexe est toujours présent mais on ne peut rien y faire, ça fait partie de la nature de Riley. Il est quand même beaucoup moins présent que dans les deux premiers tomes. Bref, autant vous dire que je suis très content de ma lecture, le style reste fluide et les pages se tournent toujours aussi vite. Même si en trois tomes on reste sur les hybridations, les tests en laboratoires… ce pourquoi le tome 1 a commencé, l’histoire est tellement bien que forcément, ça ne dérange pas. Ce qui excitant, c’est que la fin laisse présumer un changement d’histoire ou du moins de cap, et c’est ce qui motive à poursuivre avec le tome 4 nommé, « Jeux dangereux ».
.Ma note : 8,5/10 sur Livraddict.

Chronique : Titeuf - Tome 13 : A la Folie ! de Zep


Titeuf - Tome 13 : A la Folie ! de Zep. (Genre : BD).

Editions : Glénat
Prix : 10,45€
Année de parution : 2012

    .Résumé : Hé, vous savez quoi ? Dans l'école de Titeuf, paraît qu'il y a une nouvelle ! Paraît qu'elle est super grande et qu'elle s'appelle Ramatou. Elle parle pas très bien le français, c'est parce qu'elle vient du Brougalistan ou un truc comme ça ! Et paraît que les soldats ont massacré toute sa famille... Paraît aussi que Titeuf pense tout le temps à elle ! Mais est-ce qu'une fille sera vraiment capable de supporter les battles de bulles de morve et les blagues à base de crottes de chien de Titeuf et ses copains ? Ce serait oublier que Titeuf, c'est carrément le lover de la récré !


    .Titeuf et moi c'est une grande histoire ! C'est un des premiers livre que j'ai pu lire étant enfant, quand je n'aimais pas trop la lecture. Comme dans les BD il y a surtout des images, ça m'allait très bien à l'époque. Autant dire que dès que je l'ai vu à Auchan, j'ai sauté sur l'occasion. Au moins j'ai tous les tomes de cette série ! Et puis la couverture est très jolie. Elle attire l'oeil et c'est l'essentiel.

    .C'est un livre très facile à lire et agréable, avec de l'humour, des gags, mais aussi des question sérieuses que soulève l'auteur comme le racisme, la guerre, l'amour, l'amitié etc... Titeuf est toujours hilarant dans les BD de Zep, il est toujours amoureux de Nadia... Mais peut être pas pour longtemps puisqu'une nouvelle jeune fille fait son apparition dans cette BD et Titeuf ne reste pas impassible devant elle. Il est toujours avec ses fidèles acolytes, pour toujours plus de bêtises et c'est pour ça qu'on les aime en fait. L'auteur arrive toujours à nous rendre curieux et à nous intéresser avec des idées inédites.


    .Bref, c'est une BD que je conseil à tout ceux qui sont en froid avec la lecture. Il y a beaucoup d'images et ça se lit en 20min à peine ! Toujours aussi marrant et je vous le recommande.

.Ma note : 9/10 sur Livraddict.

Chronique : Riley Jenson - Tome 2 : Le Baiser du Mal de Keri Arthur


Riley Jenson – Tome 2 : Le Baiser du Mal de Keri Arhtur. (Genre : Bit-lit).

Editions : Milady
Prix : 7€ (Emprunt Famille)
Année de parution française : 2010
Année de parution originale : 2007
Titre version originale : Riley Jenson, Guardian – Book 2 : Kissing Sin.

    .Résumé : Riley travaille toujours à Melbourne pour une agence spécialisée dans les espèces surnaturelles dont elle fait partie. Mais quand un jour, elle se réveille, nue, dans une sombre ruelle, Riley comprend que sa vie est en danger. Au même moment, Riley fait la connaissance de l’homme le plus sexy qu’elle ait jamais vu, le beau et impénétrable, Kade, qui lui aussi lutte pour sa vie. Alors que ses anciens petits amis et ses ennemis tournent autour d’elle, Riley sent qu’elle est poursuivie par une nouvelle sorte de criminel. Parce que dans le sang de Riley, dort un secret qui pourrait créer un guerrier indestructible…


    .Je remercie encore ma cousine de m'avoir passé ce livre parce qu'il en vaut la peine vraiment ! C'est une très bonne série qui se lit très facilement, le style de l'auteur est fluide, les phrases se lisent bien et l'histoire est aussi prenante !! En finissant le tome 1, j'étais ravi de ma lecture car il était vraiment bon ! J'espérai alors que le 2nd tome me fasse aussi plaisir. Ce fût chose faite avec ce 2nd livre de Riley Jenson :)

   .On continue l'histoire entamée avec cette enquête autour de l’hybridation des genres (vampire, lycanthrope, non-humain) pour la recherche du genre, le meilleur qui soit ! C'est en fait un roman bit-lit sous fond de genre policier qui est intéressant. Les personnages sont attachant (surtout Riley et son frère) mais les personnages secondaires le sont aussi parce qu'ils sont en connexion directs avec Riley et Rhoan. Il y a toujours du sexe dans ce roman ce qui, comme je l'ai déjà dit, peut en refroidir plus d'un mais quand l'univers est compris, le sexe en fait parti et on l'accepte. Je trouve que ça donne du piment à l'action et du coup, le livre se lit plus vite encore. L'auteur arrive à trouver les bons mots pour nous envoûter dans les "parties de jambes en l'air" de Riley et ça c'est vraiment impressionnant. Mais bon comme le dit Riley dans le bouquin, le sexe chez les loups c'est quelque chose de naturel et ce n'est qu'un peu de plaisir... Mais le sexe pourrait tourner vite à l'échange d'informations dans l'enquête ^^

    .Dès le 1er chapitre on est encore en plein dans l'histoire, dans l'action et Riley doit toujours se sortir de situations complexes. Elle fait la rencontre de métamorphes chevaux, encore une autre espèce, ce qui amène de l'intrigue. L'histoire est plus centrée sur l'enquête qui est menée par le Directoire ce qui en ravira surement plus d'un ! Misha refait son apparition et il va devenir un élément central de l'histoire tout comme Quinn :) Les sentiments sont aussi mis au devant entre Riley et Quinn et entre Riley et Misha et la dhampire se rendra compte de bien des choses avec toutes ses conquêtes. Elle apprendra aussi beaucoup sur elle-même, sur sa capacité à avoir des enfants, à trouver son âme soeur...

    .Que vous dire de plus à part que c'est encore un très bon roman même si je l'ai trouvé un peu en dessous du 1er mais ce n'est que mon avis après tout... Je vous le conseil vivement, en tout cas il vous fera passer un bon moment ! Une très bonne série bit-lit chez Milady :) Il me tarde de lire le tome 3 que ma cousine m'a déjà prêté.

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict

Chronique : Riley Jenson - Tome 1 : Pleine Lune de Keri Arthur


Riley Jenson – Tome 1 : Pleine Lune de Keri Arthur. (Genre : Bit-lit).

Editions : Milady
Prix : 7€ (Emprunt Famille)
Année de parution française : 2009
Année de parution originale : 2006
Titre version originale : Riley Jenson, Guardian - Book 1 : Full Moon Rising.

    .Résumé : Entrez dans un monde fantastique d’intrigues et de sensualité… Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste – autrement dit un assassin -, sa sœur, elle, se contente d’un poste administratif… Jusqu’à ce que Rhoan disparaisse lors d’une mission. Ca ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s’accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !


    .Autant vous dire tout de suite, que ce livre ne m’a pas attiré du tout quand ma cousine me l’a présenté pour me le prêter ! Je n’aime pas trop ce genre de couverture, et le résumé ne m’a pas attiré plus que ça. Je ne sais pas si le fait qu’il y ait des loups-garous ne m’enchantait pas, ou si j’avais peur d’être déçu, en sachant qu’il y avait des vampires et de ce fait, le comparant inévitablement à Twilight. Mais ne sachant pas quoi lire, surtout que ma PAL était à sec je me suis lancé dans l’aventure de ce bouquin, et je remercie ma cousine. AAAhhh mais quelle surprise les loulous ! Je ressors ravie de cette lecture passionnante. Ce ne fut pas un coup de cœur mais j’ai adoré l’histoire et l’intrigue qui s’y joue.

    .Dès le début, on se retrouve plongé dans l’histoire, avec déjà une première bataille au sein d’un night club, en compagnie de l’héroïne principale qu’est Riley Jenson. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé, son mélange de lycanthropie et de vampirisme fait d’elle un être à part dans la société qui compte des humains et des non-humains. Riley est plus loup-garou (en héritage de sa mère) que vampire et possède une humanité qui lui permet de prendre forme humaine. Elle possède un frère qui dès le début de la lecture a des ennuis, c’est ce qu’elle ressent en tout cas. Mais elle ne se trompe pas parce qu’il existe un lien entre eux, ils sont plus que frère et sœur… Ils sont beaucoup attachés l’un l’autre et Rhoan, qui est un gardien, est tout aussi attachant que sa sœur bien qu’on ne le rencontre pas de suite dans l’histoire.

    .Ce qui est particulier avec cet univers (qui était tout nouveau pour moi), c’est que j’ai pu en apprendre un peu plus sur les loups-garous. Plus précisément, leurs aptitudes physiques, sensoriels et surtout l’influence que pouvait avoir la pleine lune sur leur nature. (Mais Riley et son frère possède plus que ça…) En effet une semaine déjà avant la pleine lune, les effets se font déjà ressentir, et leur soif de sexe prend le dessus sur tout. Autant dire que déjà à la base, ils sont libérés sexuellement alors avec l’influence de la pleine lune, leur envie de s’accoupler en devient une véritable obsession. Dès qu’ils ont fini, ils ont envie de recommencer et il faut savoir qu’ils ne sont pas monogames, sauf s’ils trouvent celui ou celle qui sera leur âme sœur. Cela pourrait choquer, mais il faut savoir l’accepter dans le roman parce que tout le long, il est question de polygamie. Ce qui pourrait en contrarier plus d’un, c’est la présence du sexe qui dans le roman est constante, alors avis aux âmes sensibles. Surtout que l’auteur détail avec des mots parfois plutôt crus, ce que les personnages font. Mais plus encore que la soif de sexe, il existe la soif de sang qui est là, à un niveau supérieur, ils sont alors obligés de se transformer en loup, et doivent assouvir leurs deux pulsions pour que le désir s’atténue, mais je ne vous précise pas quand cela va arriver.

    .Une intrigue bien ficelée avec une histoire qui captive. J’avais envie de savoir la suite, ce qui allait se passer surtout qu’à la fin de chaque chapitre, un rebondissement arrivait et j’étais obligé de tourner la page. Riley a deux partenaires sexuels réguliers : Talon et Misha avec lesquels elle passe de bons moments purement sexuel et elle n’envisage pas d’aller plus loin avec eux. Autant vous dire qu’elle en profite donc, en ces soirs qui précèdent la pleine lune. Le simple effleurement de peau provoque en elle une montée d’adrénaline et d’envie que seuls les loups peuvent ressentir. Les auras de ses partenaires l’enivrent et chacun possède une senteur différente. Ces deux personnes vont jouer un rôle important au sein de l’histoire.
               
   .Enfin il y a Jack et Quinn. Ce sont aussi deux personnages importants dans l’intrigue, puisqu’au cours de l’enquête qui tournera autour de clonage, d’ADN, d’espèce parfaite, c’est Jack qui donnera les directives, parce qu’il fait partie du Directoire. Et Quinn épaulera Riley tout au long de la recherche de la vérité, mêlant passion, culpabilité, déception, amour, trahison… Les personnages évoluent, notamment Riley qui se rend compte de pas mal de choses. Sa vie actuelle va être bouleversée et elle en ressortira plus forte que jamais. La fin nous laisse pensif parce que toutes les réponses ne nous ont pas été données.

    .Voilà je ne vais pas en dire plus sur ce bon roman de Keri Arthur. Cette auteure a un style particulier. Son histoire se lie de manière très fluide, et les mots qu’elle utilise sont parfaitement adaptés à l’histoire de Riley Jenson. Je vous recommande vivement cette lecture si vous aimez le genre bit-lit. Si vous n’aimez pas du tout ce genre, c’est un roman qui pourrait vous faire changer d’avis parce que l’univers est très attachant, ainsi que les personnages. Il me tarde donc de lire le tome 2 : Le Baiser Du Mal.

.Ma note : 8/10 sur Livraddict.

Chronique : Une Jeu Interdit, Intégrale de L.J. Smith.


Un Jeu Interdit, Intégrale de L.J. Smith. (Genre : Jeunesse, Fantastique).

Editions : Michel Lafon
Prix : 22,50€
Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 1997
Titre version originale : Forbidden Game, Omnibus.

    .Résumé : Jenny a toujours mené une vie de rêve : des parents aimants, plein d’amis, et l’opportunité de faire tout ce qu’elle veut. Afin d’organiser la fête d’anniversaire la plus éblouissante pour son amoureux, elle décide d’offrir à ses invités une aventure dont ils se souviendront. Dans le nouveau magasin d’un quartier obscur, l’énigmatique vendeur aux yeux bleus la dirige immédiatement vers « Le Jeu », une expérience unique… Alors qu’elle construit le plateau avec ses camarades, Jenny en comprend, trop tard, les véritables règles. Ils vont devoir franchir une par une les pièces d’une demeure maléfique, affrontant au cours de ce voyage infernal leurs pires cauchemars. S’ils n’y parviennent pas avant l’aube, ils resteront emprisonnés dans la maison pour toujours. Rester maître du jeu ou perdre la vie…


    .C’est un livre qui m’a donné envie dès sa sortie et que j’ai acheté en 2011. Sa couverture m’intriguait beaucoup, ce côté sombre et mystérieux. Puis en lisant la 4ème de couverture, le résumé m’a donné envie, moi qui adore le film Jumanji. En effet, cette sorte de jeu dans lequel les personnages y sont plongés est une bonne idée pour un livre. Je me demandais pourquoi « Un jeu interdit », pourquoi le mot « interdit », qu’est qu’il y avait de mal à jouer à un jeu…

    .Dès la 1ère partie (« Le Chasseur »), l’auteur nous plonge dans un univers sombre, en effet l’héroïne du livre, Jenny, se retrouve dans un quartier qui est mal fréquenté et elle se fait suivre par deux garçons. Autrement dit, on est direct dans l’action. Et je dois dire que ce n’est pas plus mal au moins on rentre directement dans le livre et c’est ce que j’ai bien aimé. Dès les 20 premières pages j’étais dans l’histoire et je voulais savoir en quoi consistait le jeu, en savoir plus sur son fonctionnement et que les personnages affrontent leurs cauchemars. C’est une bonne 1ère partie qui colle parfaitement au résumé qu’on a eu sur la 4ème de couverture. On rencontre alors le personnage de Jenny, qui a tout pour elle, un petit ami qui l’aime, des amis qui sont là pour elle, une famille aimante… Puis Julian celui qui vend le jeu à Jenny, l’homme de l’ombre, celui qui contrôle tout et qui cache un terrible secret à Jenny. Et puis il y a les amis de Jenny, Tom (son petit copain), Zach (son cousin), Dee, Audrey, Michael et Summer. Chacun avec un caractère bien différent. Un petit groupe d’amis qui se retrouve chez Jenny pour l’anniversaire de Tom et qui vont donc jouer au « Jeu interdit ». Ce que j’ai aimé c’est que l’auteur nous « expédie » l’histoire du jeu dans la 1ère partie alors que personnellement je pensais que cela prendrait tout le livre. En fait je me demandais ce qu’il pouvait bien arriver par la suite dans les autres parties.

    .Dans la 2ème partie (« La poursuite »), ce sont des personnages ayant évolué qu’on retrouve à nouveau avec plaisir qui vont se lancer dans la recherche du Jeu que Julian a vendu à Jenny. En effet les deux personnes qui ont observé Jenny dans le quartier mal fréquenté l’ont ensuite suivis jusque chez elle et à leur sortie du Jeu sont entrés chez Jenny par effraction et ont volé le jeu. On se lance donc dans la poursuite de ce Jeu avec bien sur Julian qui maitrise encore tout. Qui maitrise un nouveau Jeu où les amis de Jenny et elle-même vont se faire traquer tout au long de la 2ème partie jusqu’à ce qu’il retrouve la fameuse boite blanche. C’est une partie que j’ai aimé mais sans plus je ne sais pas trop pourquoi. Il y avait certes de l’action avec toutes ces poursuites, les hommes de l’ombre, le serpent et le loup mais comme certains amis de Jenny ainsi qu’elle-même avait changé il fallait peut être que je m’y fasse pour avancer dans l’histoire. Mais ce fut chose faite ! L’auteur écrit vraiment bien avec fluidité dans cette partie, tout comme dans la 1ère d’ailleurs, elle donne des indices sans vraiment savoir où il faut qu’on aille, vers quelle personne il faut se tourner pour faire avancer les énigmes et je trouve ça plutôt bien qu’il y ait du suspense. Je trouve aussi que le côté réel, irréel est bien mené, savoir si les personnages ont rêvés, s’il s’agit de la réalité ou pas. Il y a des fois où on se perd un peu mais la perspicacité de Jenny permet de nous remettre sur les rails de l’histoire. Julian est toujours aussi malfaisant, son côté sur de lui, calculateur c’est ce qui fait son charme je dirai et Jenny bien qu’elle aime Tom, ne fait pas la fine bouche devant lui, cédant parfois à la tentation même si elle regrette et culpabilise par la suite. C’est une relation bizarre qui commence entre les deux personnages suite à la révélation faite dans la 1ère partie. Jenny devient quand même plus mature, tient tête à Julian parce qu’elle ne veut pas se laisser faire. Quant à Tom, il est plus effacé dans cette partie, notamment parce qu’il surveille Jenny. Il pense qu’elle a de véritables sentiments pour Julian. Mais il y a aussi beaucoup de changements au sein du groupe et des tensions sont palpables par rapport au jeu de la 1ère partie. Une 2ème partie riche en rebondissements pour entamer la 3ème partie.

    .Dans la 3ème partie (« L’affrontement »), Jenny ainsi que Michael, Dee et Audrey partent dans la ville du grand père de Jenny pour y retrouver sa maison. En effet, son grand père est mêlé aux hommes de l’ombre mais je n’en dévoilerai pas plus… Bref ils veulent retrouver Zach et Tom qui se sont fait piéger par Julian. C’est la partie la plus intéressante à mes yeux, celle où il y a le plus d’action, où les sentiments des personnages s’affirment enfin. On se rend compte à quel points les amis de jenny tiennent à elle et inversement. La relation de Jenny et Julian progresse encore et on ne se doute pas comment va finir le roman. Il y a aussi pas mal d’actions, des scènes un peu gores quand même avec des têtes découpés et des corps sans tête… Mais c’est ce qui m’a plu dans cette partie. Tout s’enchaine de manière fluide, le style de l’auteur se fait bien ressentir et l’histoire avance bien. Même si j’ai rapidement mis les pions en place, en devinant où il fallait qu’elle se rende pour retrouver Tom et Zach j’ai quand même douté parce que l’auteur nous embarque autre part et fait naitre à travers Jenny des doutes qu’on ne peut ignorer. Tous les personnages ont évolué de manière impressionnante en apprenant chacun sur l’autre à travers les épreuves qu’ils ont vécu tous ensemble. C’est un groupe qui en ressort soudé plus que jamais.

    .Voilà je pense en avoir assez dit sur ce roman. En ce qui concerne la fin, je ne m’y attendais pas du tout même si j’ai quand même deviné dans les 20 dernières pages ce qui allait se passer mais c’est une belle fin avec une bonne morale qui s’en dégage. Ce qui pourrait contrarier certains c’est que l’auteur a choisit d’écrire à la 3ème personne pour tous les personnages mais personnellement cela ne m’a pas dérangé parce qu’au moins on peut passer d’un personnage à l’autre et savoir ce qu’ils pensent les uns des autres. Même si ce n’est pas un coup de cœur c’est un bon roman qui mérite d’être lu. Une très bonne histoire si on aime le fantastique. Je vous le recommande vivement.

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict.