jeudi 4 avril 2013

Chronique : Damnés - Tome 4 : Volupté de Lauren Kate


Damnés – Tome 4 : Volupté de Lauren Kate. (Genre : Fantastique, Romance).

Editions : Bayard Jeunesse
Prix : 16,90€
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2012
Titre version originale : Fallen, Book 4 : Rapture.

  .Résumé : Au sortir de l’Annonciateur, Luce se retrouve à Sword & Cross avec Daniel et leurs amis. Le compte à rebours a commencé, et ils doivent tenter de retrouver le lieu où les anges sont tombés sur la Terre pour empêcher Lucifer d’effacer toute trace du passé. Or, d’après d’anciennes recherches de Daniel, ils ne le sauront que s’ils parviennent à découvrir trois reliques tombées à l’endroit de la Chute des anges. Ils devront ensuite les rapporter au mont Sinaï. Mais ils n’ont que neuf jours pour agir… Luce et Daniel sont plus déterminés que jamais à contrer les noirs desseins de Lucifer et à défendre leur amour.


  .C’est avec impatience que j’attendais ce tome 4 qui je le pensais au départ, clôturait cette saga ! Mais à mon grand étonnement un 5ème tome verra le jour… La couverture est magnifique comme celle des autres tomes. Un contraste dans les lumières qui reflète parfaitement l’atmosphère de ce tome. Je m’attendais à passer un bon moment, et je n’ai pas été déçu…

  .Je ne parlerai pas de l’histoire de ce 4ème tome au risque de spoiler, je vous renvoie donc au résumé qui illustre parfaitement la situation. Un prologue nous permettant de nous rappeler le point essentiel du tome précédent, parfait pour ne pas être perdu ! Et une entrée en matière réussi dans le récit prouve que Lauren Kate sait attirer son lectorat, dès les premières lignes de son histoire. Nous sommes plongés au cœur de son univers, dès la construction du 1er chapitre, tout en y allant doucement mais surement. Et c’est un point positif que j’apprécie particulièrement.

  .Nos personnages, que ce soit Daniel, Lucinda, Miles, Shelby, Cam, Arriane ou Roland… sont toujours égaux à eux-mêmes. Chacun apportent quelque chose au récit, malgré leurs divergences de camps ou de tempérament. C’est ce qui fait en tout cas, la richesse de l’histoire et de l’intrigue. Même si nous sommes plus focalisés sur Daniel et Luce, le récit à la 3ème personne (qui n’empêche pas l’attachement à nos personnages), amène cet œil extérieur qui nous permet d’en savoir plus sur les amis de Luce. Chacun apporte sa petite pierre à l’édifice et on sent un lien de solidarité fort, entre ces créatures mythiques !

  .Luce est véritablement au cœur de ce roman et au cœur de l’intrigue. Elle se redécouvre et évolue encore plus dans ce tome, que dans les autres. C’est en quelque sorte son apothéose, pour faire en sorte que sa malédiction soit rompue. Lauren Kate ne nous laisse pas respirer, et une véritable quête se met en place dès les premiers chapitres. Une quête qui va vite et qui donne du rythme au récit. Un rythme soutenu qui nous permet de rester en haleine, ne sachant pas l’échéance et le but ultime de cette quête. Un rythme rendu aussi possible par les nombreuses visions, que Luce possède de son passé. L’auteure arrive donc à nous rendre curieux par l’aspect de son intrigue qui reste à nos yeux mystérieux, comme aux yeux de Luce.

  .Dans ce tome on en apprend plus sur la mythologie, sur l’histoire de la création divine, sur l’histoire de la création des anges, de la Chute et j’ai été totalement fasciné par ces découvertes. Moi qui ne suis pas vraiment « croyant », par son écriture l’auteure a réussi à m’intéresser plus que je ne le pensais. Ce que j’ai particulièrement aimé c’est que Lauren Kate a fait dans ce tome des rappels aux tomes précédents, qui nous permettent de mieux visualiser certaines émotions, certaines scènes ou certains sentiments éprouvés.

 .Les descriptions sont beaucoup présentes, mais elles n’enlèvent en rien le charme de l’histoire. Au contraire c’est ce qui fait la beauté de l’univers de l’auteure et de son récit. Le style d’écriture de Lauren Kate est très agréable, bien que des fois j’ai du relire plusieurs fois certaines phrases parce que je me perdais dans les mots… mais j’étais tellement imprégné de l’histoire que je voulais lire trop vite. La fin, mais quelle FIN ! Alors je ne l’ai pas vu venir du tout. La révélation a été pour moi une totale surprise et je suis toujours sous le choc. Cette révélation permet enfin à Lucinda de savoir pourquoi elle, pourquoi la malédiction l’a touché avec Daniel pendant des siècles…

  .C’est un tome remplit d’espoir et d’altruisme, un tome remplit de bonheur et de gaieté, un tome remplit de sacrifices et de difficultés, un tome remplit de sentiments forts et d’Amour avec un grand A tout simplement. Mais surtout un tome qui aurait pu finir avec exaltation cette saga ! Je reste dans l’expectative et attend le mois de juin avec impatience pour découvrir le dernier tome de cette saga… que je vous recommande !

.Ma note : 8/10 sur Livraddict.

TAG : Le Dîner Littéraire !


Bonjour à tous,
Je vous retrouve aujourd'hui comme promis pour le TAG : Le Dîner Littéraire ! Merci à Justine de la chaîne Youtube Fairy Neverland de m'avoir tagué :) C'est un TAG super intéressant !

Les questions du TAG :
- Un personnage qui sait ou aime cuisiner ?
- Une personne qui finance la soirée ?
- Une personne qui pourrait causer une scène ?
- Un personnage drôle et amusant ?
- Un personnage sociable et populaire ?
- Un personnage vilain ?
- Un couple pas forcément romantique ?
- Un héros ou une héroïne ?
- Un personnage qui n'est pas apprécié à sa juste valeur ?
- Un personnage au choix ?

mardi 2 avril 2013

*Vidéo* : Bilan de mars 2013 / Prévisionnel d'avril 2013


Bonjour à tous,
Voilà la vidéo du bilan du mois de mars 2013, ainsi que mon prévisionnel du mois d'avril 2013 ! J'espère que la vidéo vous plaira :)

Durant le mois de mars j'ai lu 10 livres :
- Chroniques des Enchanteurs - Tome 1 : 16 Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl
- La Prochaine Fois de Marc Lévy
- La Maison de la Nuit - Tome 7 : Brûlée de P.C. Cast & Kristin Cast
- Enfants de la Paranoïa de Trevor Shane
- Le Syndrome Copernic de Henri Loevenbruck
- L'épouvantail de Jules Stromboni et Olivier Cotte
- Pour un Tweet avec Toi de Teresa Medeiros

Durant le mois d'avril 6 livres prévus :
- Damnés - Tome 4 : Volupté de Lauren Kate
- Avant Toi de Jojo Moyes
- Les Yeux Jaunes des Crocodiles de Katherine Pancol
- Clairvoyance - Tome 1 : La Maison de L'ombre de Amélie Sarn
- Unearthly de Cynthia Hand
- Phaenix - Tome 1 : Les Cendres de L'oubli de Carina Rozenfeld

Pour lire mes chroniques, cliquez sur le titre du livre...

lundi 1 avril 2013

Chronique : L'épouvantail de Olivier Cotte & Jules Stromboni


L’épouvantail de Olivier Cotte & Jules Stromboni. (Genre : BD, Thriller).

Editions : Rivages/Casterman/Noir
Prix : 18€
Année de parution originale : 2012

  .Résumé : « C’est au cours de la même semaine que nos poules furent volées et que Daphnée Moran eut la gorge tranchée. » Ainsi s’ouvre le chapitre le plus sombre de l’histoire de Klynham, petite bourgade paisible de Nouvelle-Zélande, dans les années trente. Pour le narrateur, Neddy, quatorze ans, il ne fait pas de doute que tout cela a un rapport avec l’arrivée de L’épouvantail, le géant magicien, qui s’est lié d’amitié avec le croque-mort alcoolique et libidineux…


 .C’est une BD que j’ai gagné grâce à Vendredi Lecture, que je remercie encore une fois chaleureusement ! La couverture du bouquin, représente parfaitement l’univers que l’on va découvrir au fur et à mesure de notre lecture. Les couleurs sont bien choisies et l’illustration rend le tout intriguant… Un thriller en BD est quelque chose d’original, qui me tardait de découvrir.

 .Mon avis sera bref pour cette lecture. Certes une BD se lit vite, mais je n’ai pas complètement adhéré à l’histoire. Je l’ai trouvé trop obscure, pas assez détaillée sur certains points. De ce fait, on ne peut pas s’attacher aux personnages et à l’histoire. Je pense que le roman original doit être meilleur niveau intrigue, développement des personnages et mise en place de l’histoire. Mais c’est vrai que dans une bande dessinée, tout doit aller vite, pour que le lecteur rentre directement dans le vif du sujet, et surtout pour lui faire comprendre l’histoire.

 .Après ce qu’on regarde principalement dans une BD, ce sont les illustrations, les couleurs utilisées et l’enchaînement des images. J’ai trouvé que les illustrations étaient excellentes, (mais ce n’est que mon œil d’amateur qui parle), elles reflétaient bien l’atmosphère pesante qui se dégageait de l’histoire. Certains dessins sont précis et d’autres m’ont surpris par leurs audaces. Les illustrateurs ont du avoir un travail énorme pour imaginer, pour ensuite mettre sur planche, et pour dessiner. Les couleurs qui ressortent le plus des illustrations sont le jaune, le rouge et le noir. Le jaune de l’espoir, le rouge du sang et le noir des ténèbres… C’est comme ça que j’ai traduit en tout cas, l’agencement des couleurs.

  .C’est une lecture qui se lit très vite, malgré les 120 et quelques pages qui sont présentes dans ce roman. On en prend plein la tête avec ces dessins et si vous êtes avides de BD et du genre thriller, n’hésitez pas ! Surtout si vous n’aimez pas les pavés de 600 pages, ce livre est fait pour vous.

.Ma note : 6,5/10 sur Livraddict.

Chronique : Pour un Tweet avec Toi de Teresa Medeiros


Pour un Tweet avec Toi de Teresa Medeiros. (Genre : Chick-lit, Romance).

Editions : Milady Romance
Prix : 7,10€
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2010
Titre version originale : Goodnight Tweetheart.

  .Résumé : Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan tarde à mettre le point final à son prochain roman. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, se prend-elle au jeu des tweets, retweets, hashtags, etc. « MarkBaynard », professeur d’université en congé sabbatique et twitteur averti, devient l’un de ses followers les plus assidus. Entre la jeune femme et lui, va naître un échange jubilatoire plein de réparties spirituelles et de référence aussi drôles qu’inattendues. Grâce à cette étonnante rencontre virtuelle, Abby va retrouver l’inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester enfermée devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?


  .Un roman sorti en 2012 qui me faisait envie. J’avais entendu des avis positifs et une histoire d’amour qui commence sur Twitter, c’est vraiment original comme histoire ! La couverture est juste superbe. Les couleurs utilisées attirent l’œil et l’image de New-York City est très bien choisie. On s’attend à une lecture légère et on n’est pas déçu. En tout cas c’est une très bonne découverte du genre romance.

  .On rencontre Abby, qui se retrouve en panne d’inspiration pour son second roman. Son agent lui ouvre un compte Twitter et un mystérieux « MarkBaynard », vient lui parler. C’est à partir de là qu’un lien fictif va se nouer entre les deux personnages, et le concept de ce roman est juste tellement original… qu’il fallait y penser. L’échange de tweets devient de plus en plus présent, et on est curieux d’en apprendre plus sur ce mystérieux homme. Ce qui est positif dans ce roman c’est que l’histoire est vite mise en place, mais comme il faut, pour rentrer dans le vif du sujet.

  .Teresa Medeiros explique avec une facilité déconcertante les règles de Twitter. Ce qui fait que les novices comme moi, peuvent en apprendre plus sur ce réseau social. Ce roman se transforme alors en roman initiatique, des principales choses que l’on peut faire sur Twitter. Les références aux séries américaines amène un savoir et une culture, qu’on ne connait peut être pas. Mais ce n’est pas un problème parce qu’elles sont plus abordées comme une image, qui rend la relation des personnages plus intime virtuellement. En tout cas, l’auteure doit être sacrément cultivée à ce niveau là. L’échange de tweets amène un rythme parfait au récit, ce qui fait qu’on ne voit pas les pages défilés. J’ai aussi beaucoup rigolé, parce que la réparti des personnages est vraiment incroyable.

  .Ce qui m’a dérangé c’est qu’hors les tweets postés par Abby et Mark, le récit est à la 3ème personne, ce qui fait qu’on a du mal à s’attacher aux personnages. Mais d’un autre côté, les tweets, comme ils sont plus personnels, permettent d’entrer dans la tête des protagonistes, pour savoir davantage ce qu’il retourne de leurs pensées. En tout cas, je voulais à chaque fois venir au moment où ils allaient twitter, parce que c’est le fil conducteur de l’intrigue qui fait avancer le récit.

  .La plume de Terasa Medeiros est vraiment super, son écriture est fluide et se lit très vite. Les images et les descriptions, des lieux de rendez-vous d’Abby et Mark (rendez-vous virtuels), sont très bien décrits. De sorte qu’on s’y croirait, que ce soit en France, en Italie ou en Amérique… Il y a même un moment où j’ai du me dire, « Mathieu ils sont en train de se parler sur Twitter, tout ça est virtuel ! » On s’attache beaucoup à nos personnages et d’autant plus à Abby. La révélation faite par l’auteure m’a laissé sur les fesses, parce que je ne l’avais pas vu arriver. On espère une chose qu’ils se voient enfin, parce qu’on sent un réel lien. Les sentiments sont bien exploités, on les ressent dans l’échange de Tweets et encore plus à la fin du roman. Une fin juste synonyme d’espoir et d’amour qui donne du baume au cœur et de la légèreté. Le message de ce roman : juste y CROIRE ! Si vous voulez passer un bon moment, en compagnie d’une romance, je vous le recommande.

.Ma note : 7,5/10 sur Livraddict.

*Vidéo* : C'est Lundi, que lisez-vous ? #10


Bonjour tout le monde,
Je vous retrouve en ce lundi pour la vidéo traditionnelle du : C'est Lundi, que lisez vous ?

Mes lectures passées :
- Le Syndrome Copernic de Henri Loevenbruck
- Les Etoiles de Noss Head - Tome 1 : Vertige de Sophie Jomain
- L'épouvantail de Olivier Cotte & Jules Stromboni
- Pour un Tweet avec Toi de Teresa Medeiros

Mes lectures futures :
- Damnés - Tome 4 : Volupté de Lauren Kate
- Avant Toi de Jojo Moyes (LC)