mercredi 9 octobre 2013

*Vidéo* : Mon Carnet Livresque #3


Bonjour tout le monde,

Aujourd'hui je reviens avec la 3ème édition du nouveau rendez-vous "Mon Carnet Livresque". C'est l'occasion de faire le point sur l'avancée de mes lectures. Pendant cette semaine et demi j'ai eu un gros coup de coeur, une lecture sympathique et une déception ! En espérant que la vidéo vous plaira :D

Enjoy <3

Mes lectures passées :
    

Mes lectures futures :
  

Chronique : Engels Düster 1.0 de Helka Winter


Engels Düster 1.0 de Helka Winter. (Genre : Science-fiction, Jeunesse).

Editions : Bookelis
Prix : 16,90€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2013

  .Résumé : Timo vit dans un monde étouffant, hanté par les ombres du passé : sa mère partie trop tôt, sa sœur jumelle Anna disparue sans laisser de traces, son père dur et froid… Encore une journée comme les autres, pluvieuse et grise, à Darktown, cette ville qui les retient tous prisonniers. Et pourtant, au détour d’une rencontre avec les Engels, un mystérieux groupe de contestataires, il comprendra qu’il a le pouvoir de modifier sa destinée. Peu à peu se lèvera le voile qui dissimule les lourds secrets de la ville.


  .Je tiens tout d’abord à remercier l’auteure du roman, Helka Winter, de m’avoir proposé de lire son ouvrage. Je suis toujours touché que des auteurs prennent le temps de m’envoyer des mails pour me proposer leur récit. Mon avis sera donc le plus objectif possible afin de soulever les points qui m’ont dérangé et ceux qui m’ont plu. La couverture est intrigante et très jolie. Elle donne envie de découvrir ce que cache la ville de Darktown. Après avoir lu le résumé, j’étais fort tenté par ce roman mais je dois avouer que ce fût une déception.

  .Dans un premier temps, j’ai trouvé que le roman était lent. Même s’il se passe des choses importantes dans l’ensemble du récit, il y a des longueurs qui cassent le rythme de lecture. Des descriptions sont parfois inutiles et trop précises pour qu’on s’y attarde. De plus, le changement de point de vue, (et dieu sait qu’il y en a une multitude), ne m’a pas plu. C’est encore un fait qui alourdit le récit dans son ensemble. Je sais que l’auteure a voulu apporter une richesse à son histoire en faisant cela, mais ça n’a pas marché avec moi. Certains point de vue ne sont pas nécessaires à la compréhension de l’histoire et ne sont pas intéressant.

  .Dans un second temps, je me suis senti frustré parce que tous les personnages qu’on aborde, je ne m’y suis pas attaché. Certes j’ai trouvé Timo, Lilu sympas mais les autres… sans plus. Mais la raison est simple, les autres personnages, autre que Timo, on les suit à la 3ème personne. De ce fait, je suis resté en surface les concernant et ça m’a dérangé. Par contre Timo, notre personnage principal on le découvre à la 1ère personne, on est dans sa tête, et il est vraiment sympa à suivre. C’est un des seuls personnages, que j’ai senti abouti derrière sa psychologie et son physique. Et c’est vrai que son passé est touchant, et on le sent fragile.

  .Pour ce qui est de l’univers, j’ai ressenti vraiment quelque chose de sombre. Une ville vraiment refondée où les règles sont étroites et strictes. On sent qu’il y a un gros travail de recherche derrière, et je félicite l’auteure pour ça. On a quelques explications concernant le pourquoi de cette ville mais ce n’est pas assez pour comprendre vraiment. Même si l’univers est intéressant, j’ai senti le tout un peu fouillis. Je pense que des explications supplémentaires, dès le début, auraient vraiment aidé à mettre en place de bonnes bases solides. Je pense que Helka Winter aurait du nous apprendre son univers dès le début, au lieu de le faire au fil de son histoire. Les spécificités de ce monde nous sont apprises de façon maladroite.

  .En ce qui concerne l’action, il n’y en n’a pas à proprement parler. J’ai trouvé ma lecture en dent de scie, parce qu’à certains moments je m’éclatais, ça bougeait, on apprenait plein de choses sur l’univers, les personnages, les gadgets etc. Et à d’autres moments je me suis ennuyé, comme si l’auteure devait nous expliquer un tas de choses, avant de passer à un fait vraiment important dans l’histoire. Je pense que cette sensation de creux, vient du changement de points de vue encore une fois.

  .La plume de l’auteure est vraiment super à suivre. Son roman se lit tout seul, son style est simple et accessible à tous. Elle possède une plume qui nous permet de visualiser parfaitement les endroits décrits, alors chapeau. Les petites références cinématographiques m’ont bien plu. Mais ce que je regrette c’est la fin… On ne peut pas faire une fin comme ça. On nous laisse en plan, sans avoir un minimum de réponses. Je l’ai senti précipité comme s’il fallait finir parce qu’il y avait un cota de pages. On nous promet des choses tout au long du récit qui à la fin n’arrivent même pas. Je suis vraiment resté sur ma fin, parce que je ne pensais pas qu’après tout le périple qu’on a subit au cours de l’histoire, on en soit encore là.

  .Pour finir, même si quelques points positifs sont relevés, ce roman fût une déception pour moi. L’auteure a beau voir une belle plume et une imagination à revendre, ça ne fait pas tout. Les idées doivent être claires et précises et des réponses doivent être apportées, pour au moins combler quelques questions que pourrait se poser le lecteur. Mais ne vous arrêtez pas à mon avis, je suis le seul qui n’ait pas aimé ce roman !

.Ma note : 5,5/10 sur Livraddict.

Merci à Helka Winter pour ce partenariat !

dimanche 6 octobre 2013

Chronique : Balefire - Tome 1 : Le Calice du Vent de Cate Tiernan


Balefire – Tome 1 : Le Calice du Vent de Cate Tiernan. (Genre : Fantastique).

Editions : Editions du Masque
Prix : 17€
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2005
Titre version originale : Balefire, Book 1 : A Chalice of Wind.

  .Résumé : Après la mort brutale de son père, Thais, dix-sept ans, se voit contrainte de s’installer à La Nouvelle-Orléans avec une tutrice excentrique qu’elle n’a jamais vue de sa vie. La ville l’accueille avec ses secrets et ses mystères, dont le plus bouleversant est sans doute la découverte de sa sœur jumelle, Clio. Ensemble, les deux sœurs vont devoir affronter un destin hors du commun et apprivoiser un monde surnaturel qui pourrait bien causer leur perte.


  .Cate Tiernan est une auteure que j’apprécie beaucoup, notamment avec ses séries « Wicca » et « Immortels » (qu’il faut absolument découvrir ^^). Je voulais donc en connaitre plus sur la saga « Balefire », qui m’avait fait de l’œil dès la sortie du 1er tome. Je dois avouer que la couverture est sympa, mais sans plus… Il y a juste un lien avec le récit, mais ça s’arrête là. Dans l’ensemble j’ai passé un bon moment, mais quelques fausses notes ont selon moi gâché ma lecture. Lecture qui aurait donc pu être meilleure, si l’auteure avait fait plus de choix judicieux.

  .Autant vous prévenir directement, les 120 premières pages sont assez lentes. Le démarrage se fait doucement mais surement. On alterne les chapitres entre Thais, Clio et un mystérieux groupe de sorciers. Ce qui est positif c’est qu’on a le temps de connaitre les vies de chacune des protagonistes. De voir leurs différences, leurs ressemblances, comment elles ont vécu de leur côté etc. On a en fait le temps de s’attacher à elles. Mais tout ce que le lecteur veut, c’est qu’elles se rencontrent, parce que le résumé de la 4ème de couverture nous annonce cet évènement.

  .Une fois la rencontre des sœurs passée, tout va s’enchaîner plus vite et beaucoup de révélations vont être faites. On va en apprendre plus sur les descendants de Clio et Thais, à travers la bouche de leur grand-mère. Heureusement que l’auteur répond à notre curiosité parce que dès que les sœurs se rencontrent, une multitude de questions nous arrivent en pleine face. Et étant donné qu’on a le point de vue de chacune des filles, on sait vraiment ce qui cloche quand on rapproche leurs histoires.

  .Bien que les jumelles se ressemblent physiquement c’est tout le contraire au niveau psychologique. Clio a baigné dans la magie depuis toute petite. De ce fait, elle se sent plus confiante, mieux dans sa peau. Elle est aussi un peu égoïste (et on peut la comprendre), extravertie et a un caractère fort. Thais c’est tout l’inverse. Elle est timide, introvertie, elle se remet sans cesse en question et se raccroche à sa sœur, sa vraie famille. Bien que je me sois davantage attaché à Thais dès les premières pages, Clio a son charme et son évolution a fait que je l’aime davantage. Les sœurs sont des personnages vraiment bien construits.

  .Le côté romantique est je dois dire… mal mis en place par l’auteure. J’ai de suite deviné ce qui cloché des deux côtés. Thais va faire la rencontre de Luc et Clio, la rencontre d’André. Toutes les deux vont tomber follement amoureuse de leur prétendant. D’ailleurs le fait que cela se passe trop vite m’a un peu gêné, mais on comprendra très bien pourquoi par la suite ! Mais je sentais que quelque chose n’allait pas… Jusqu’à une certaine scène où mes doutes se sont confirmés. Bref, le côté romance n’est pas le point essentiel dans ce livre.

  .En ce qui concerne l’univers des sorcières. Il arrive vraiment une fois que les sœurs se sont rencontrées. A partir de là, beaucoup d’explications vont nous être donnés. Et je dois dire que je suis toujours fan de l’originalité de Cate Tiernan. Cette auteure a une imagination folle pour trouver des histoires qui tiennent la route, des scénarios carrés et une mythologie approfondie. Alors même si on ne connait qu’une partie du rôle des sœurs dans cet univers, je trouve déjà que l’auteur en dit assez pour qu’on soit rassasié. Ce que j’aime aussi ce sont les descriptions des cercles de magie. Cate Tiernan a cette capacité à nous inclure dans ses descriptions, comme si on y été et c’est ce que j’adore avec sa plume. Elle nous envoûte tout simplement. Ce que je regrette par contre c’est qu’il n’y ait pas eu plus de magie. Oui je suis exigeant, mais je pense que le tome 2 comblera mes attentes.

  .En tout cas, j’ai retrouvé la plume de Cate Tiernan et j’en suis heureux. De série en série, elle garde son style autant énergique, avec des descriptions qui font du bien. La fin de ce 1er tome est révélatrice de promesses pour la suite. Je regrette juste qu’il ne se soit pas passé quelque chose de plus significatif, entre le mystérieux groupe et les sœurs. C’est vraiment un tome d’introduction, qui initie le lecteur au contexte, à l’histoire, aux sœurs tout en préparant le terrain pour la suite. L’épilogue est juste horrible parce qu’il donne envie de lire le tome 2… qui est déjà dans ma pile à lire et que j’ai hâte de découvrir ! En résumé, même si le début est assez lent, la rencontre des sœurs accélère les choses et nous fait passer un agréable moment.

.Ma note : 7/10 sur Livraddict.