samedi 19 avril 2014

Chronique : Insaisissable - Tome 3 : Ne m'abandonne pas de Tahereh Mafi


Insaisissable – Tome 3 : Ne m’abandonne pas de Tahereh Mafi. (Genre : Jeunesse, Science-fiction).

Editions : Michel Lafon
Prix : 16,95€ (Partenariat)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Shatter Me, Book 3 : Ignite Me.

  .Résumé (SPOILERS SUR LES AUTRES TOMES !) : Le Point Oméga a été détruit sur ordre du Commandant suprême. La rébellion est écrasée et Juliette ignore si ses amis, mais surtout Adam, ont survécu. Prête à tout pour les venger et renverser la dictature du Rétablissement, elle fait appel à son ennemi de toujours : Warner. Tout oppose le commandant du secteur 45, envoûtant et impitoyable, et la jeune femme. Mais ils ne peuvent agir l’un sans l’autre, la survie de leur monde agonisant en dépend. En unissant leurs pouvoirs, et grâce au soutien d’alliés inattendus, ils espèrent raviver l’espoir. Un espoir qui ressurgit dans le cœur de Juliette lorsqu’elle entrevoit une humanité cachée chez Warner… Un espoir qui fait naître en elle un désir interdit.


  .Vous savez comme j’adore cette série. Les deux premiers tomes, plus le hors série avaient été des coups de cœur et il me tardait vraiment de lire le dernier opus de cette trilogie. Il faut avouer que la couverture m’avait au début rebuté. Cependant, à force de la regarder en vrai je la trouve sublime et tellement évocatrice. Le résumé, pas besoin de le lire, j’avais de toute façon hâte de m’y mettre et de retrouver cet univers, la plume de l’auteur et ses personnages. Même si j’ai passé dans l’ensemble un bon moment je ressors quand même frustré de ma lecture. Et comme vous avez pu le remarquer, ce n’est pas un coup de cœur.

  .Ce que j’ai apprécié c’est que Tahereh Mafi reprend pratiquement là où elle s’était arrêtée dans le tome 2. Comme si il y avait un fil conducteur, comme si les personnages n’avaient pas fait de pause. On est de suite plongé au cœur des problèmes tant psychologiques de nos personnages que sur la rébellion qui se mettra en place. C’est un début que j’ai beaucoup aimé, j’ai retrouvé ce qui me plaisait dans cette saga et j’ai plus d’une fois retenu mon souffle jusqu’à la fin des chapitres.

 .Les personnages sont toujours aussi important dans cette saga. Si j’adorais déjà Juliette, je l’ai ici totalement kiffé du début à la fin. C’est le personnage qui évolue le plus dans ce troisième tome. Tahereh Mafi nous a construit ici une héroïne plus forte, plus sur d’elle, qui comprend ses capacités et les acceptent. Juliette est tout bonnement spectaculaire dans son rôle et elle l’assume entièrement. Vient à côté Adam, qui m’a totalement achevé ici. Je l’ai détesté de A à Z alors que précédemment, je le trouvais attachant. Il ne pense qu’à lui et à sa petite personne, n’ouvre pas les yeux et est buté… Il m’a tout bonnement fait perdre patience et j’aurai aimé que Juliette lui mette des claques. Et puis vient Warner qui avec le tome hors-série m’avait eu dans ses filets. Les révélations faites sur son personnages le rendent d’autant plus attachant et ouaahhh quoi ! Je me mets à la place des lectrices et je comprends leur engouement face à lui. Point spécial aussi pour Kenji qui se révèlera être un personnage au final très important. L’auteure a donc réussi son pari de travailler ses personnages, de les rendre attachants et nous les dévoiler sans demi-mesure avec une sincérité époustouflante.

  .Ce que j’ai par contre regretté et j’ai comme un goût amer dans ma gorge c’est le rythme du récit. Même si les pages se tournent vite et qu’il se passe quand même des choses c’est l’action brut qui m’a manqué. Il ne se passe pratiquement rien pendant un bon tiers du livre et j’ai trouvé cela dommage. Je m’attendais à ce que ce tome soit explosif, entraînant, dynamique ou que sais-je encore. Mais je dois avouer que j’ai eu l’impression de lire un tome de transition, où les choses se préparaient et où au final, la chute ne s’effectue qu’en quelques cinquantaines de pages.

  .La plume de Tahereh Mafi est toujours aussi belle même si ici, je l’ai trouvé moins percutante. Je n’ai pas retrouvé les mots forts, les tournures de phrases qui m’avaient tant chamboulé dans les autres tomes. Je n’ai pas eu autant d’émotions que ce que j’aurai espéré bien qu’à certains moments j’ai été bouleversé. C’est la romance qui bénéficie ici de cette plume percutante. Et je dois avouer que le côté romance est très bien abordé. Je ne sais pas, il m’a manqué ce petit quelque chose qui aurait fait que ce soit parfait. Pour l’univers, on se rend compte de pas mal de choses et les pouvoirs de Juliette sont éblouissants. Elle fait des découvertes incroyables qui nous rendent juste fier d’elle.

  .En ce qui concerne la fin, je suis mitigé. D’un côté je l’ai apprécié parce que c’est ce que tout le monde veut. Et avec l’évolution de Juliette, ça ne pouvait finir que comme ça. Mais d’un autre côté, je suis plus mitigé. J’aurai aimé que l’auteure prenne plus son temps, que ce soit moins « facile ». J’aurai aimé en prendre plein les yeux, être épaté. Tout est allé trop vite, comme s’il avait fallu finir le roman sans prendre le temps d’aller en profondeur et de le terminer vraiment.

  .Même si mon ressenti global vous paraît mitigé, j’ai quand même adoré cette lecture. C’est une saga que je vous recommande fortement. Si la plume de l’auteure n’avait pas été ce qu’elle est, je crois que la tournure aurait été différente. Les personnages sont essentiels et sont bien travaillés. Et l’univers dystopique est juste top. C’est à vous de voir maintenant si vous désirez rencontrer Juliette et ses tourments.

.Ma note : 8/10.

Merci à Babelio et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat !

mardi 15 avril 2014

Chronique : Le Dernier Royaume - Acte 2 : Le Roi du Sang de Morgan Rhodes


Le Dernier Royaume – Acte 2 : Le Roi du Sang de Morgan Rhodes. (Genre : Jeunesse, Fantasy).

Editions : Michel Lafon
Prix : 15,95€ (Partenariat + Lecture Commune)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2013
Titre version originale : Falling Kingdoms, Book 2 : Rebel Spring.

  .Résumé (SPOILERS SUR LE TOME 1 !) : L’impitoyable Gaïus, le conquérant des trois royaumes, est prêt à tous les sacrifices pour régner en maître. Suivant une ancienne prophétie, il réveille une force ancestrale dans les cendres d’Auranos, une force dont la puissance provoque une chaîne de cataclysmes qui pourraient bien changer le destin du monde.


  .Je tiens d’abord à remercier Camille pour cet envoie. « Le Dernier Royaume » est une série que j’avais hâte de poursuivre parce que le tome 1 avait été une jolie découverte. Moi qui ne suis pas trop fantasy, j’avais été surpris par cette lecture et par la tournure de l’histoire. La couverture est juste au top et reflète parfaitement l’univers du bouquin. Et puis le résumé est dans la ligné du tome 1, toujours intéressant et tentateur. Je dois dire que j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce tome 2, même si j’en attends encore plus.

  .L’auteure ne s’attarde pas et dès le début on sent que ce tome sera tendu. Tout en avançant dans l’intrigue, Morgan Rhodes nous rappelle les éléments importants du tome 1 pour nous rafraîchir la mémoire. J’ai trouvé cela fort judicieux parce qu’il y a des détails qu’on peut oublier. Le prologue annonce la couleur d’entrée et dès le chapitre 1, l’auteure continue son histoire et on se sent directement happé par le contexte et par les personnages. Autant dire que ce début est juste au top !

  .Les personnages sont le point essentiel du roman. Ils sont le ciment, la toile de fond, l’intérêt premier de cette intrigue et l’auteure arrive parfaitement bien à les faire interagir tous ensemble. Bien qu’il y en ait beaucoup, on arrive parfaitement à les identifier et à s’attacher à eux. Les quatre principaux sont Cléo, Magnus, Lucia et Jonas. Ma préférence va à Cléo, qui est un personnage qui a beaucoup évolué. Elle se fait plus forte psychologiquement et plus combattante. C’est une jeune fille aussi fragile et les choix qu’elle va entreprendre son difficiles. Bien que Lucia soit absente dans la première partie du roman, c’est le personnage féminin qui m’intrigue le plus. J’espère qu’elle sera plus mise en avant dans les autres tomes parce qu’elle est LE personnage que je veux davantage découvrir. En ce qui concerne Jonas, je l’apprécie beaucoup notamment par ses choix et par les causes qu’il défend. Et Magnus est le personnage le plus mystérieux qu’il soit donné de connaître. On ne sait pas ce qu’il pense vraiment, on ne sait pas de quel côté il se porte… Mais l’auteure a réussi à ce que les personnages soient travaillés avec brio. Ils ont chacun un but à atteindre, leurs destins sont entremêlés et Morgan Rhodes ficelle tout ça de manière subtile.

  .Les personnages secondaires sont aussi très importants dans ce roman. Chacun joue aussi sa place, l’auteure place ses pions au fil de l’histoire. Elle amène de nouveaux personnages qui vont se révéler importants et l’enchaînement des évènements est très bien mené. Même si ce 2nd tome est encore un tome de base, dans le sens où l’auteure place ses personnages pour la suite, l’action ne manque pas. Des batailles, des poursuites, des révélations, des retournements de situations qui m’ont surpris. L’alternance des points de vue amène encore un rythme effréné au roman et les pages se boivent à une vitesse impressionnante. Tout ce qui se passe est tellement prenant que personnellement j’ai gobé tout ce que l’auteure me racontait… Mais même s’il se passe beaucoup de choses, j’attendais à ce qu’il y ait encore plus d’actions ou de mouvements.

  .L’univers est aussi le point qui me frustre beaucoup. On sent que l’auteure connaît son sujet et sa mythologie. On sent que tout est établi et bien mis en place. Mais cela n’avance pas assez vite pour que cette magie explose et se déverse dans l’histoire. Tout est bien construit, tout est placé comme un grand jeu d’échec et il ne manque plus à ce que les personnages prennent conscience de certaines choses pour que tout se déclenche… et j’ai hâte ! C’est aussi une histoire où il y a beaucoup de mort et de sang. L’auteure ni va pas avec le dos de la cuillère et décrit les scènes sans pudeur et sans retenu. C’est un livre à ne pas mettre entre les mains de tout le monde (à partir de 16 ans).

  .L’écriture de l’auteure est top. Sa narration à la troisième personne amène un plus sensationnel à l’histoire et nous permet d’en connaître plus sur les personnages. Ses descriptions nous permettent de nous immiscer et de visualiser les scènes avec une facilité déconcertante. Les émotions sont aussi bien retranscrites et on se prend au jeu de l’histoire. Une fin qui est super frustrante parce qu’enfin deux personnages prennent conscience de certaines choses et on sent que le prochain tome va bouger. Mais cette fin aura eu le mérite de me donner des frissons.

  .Je ne peux que vous recommander cette série. Même si ce tome deux est encore un tome qui pose les pions, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Suspense, coups bas, retournements de situations et révélations chocs qui m’ont totalement surpris. Les personnages sont le point majeur de cette série et le point qui la rend d’autant plus attractive. Même si l’univers n’est pas encore assez approfondi, on sait que l’auteure en a encore sous le coude et c’est ce qui nous pousse à continuer. Bref, n’hésitez plus et foncez !

.Ma note : 8/10.

La chronique de Tiboux pour cette lecture commune : ICI.

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat !

lundi 14 avril 2014

*Vidéo* : Mon Carnet Livresque #19


Bonjour les amis !

Aujourd'hui je vous retrouve avec une nouvelle vidéo pour faire le point sur mes lectures ! J'ai filmé avec mon téléphone portable et n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de la qualité :) Deux lectures passées dont une que j'ai adoré... et des lectures futures que j'ai hâte de découvrir ! En espérant que la vidéo vous plaira :D

Enjoy <3

Mes lectures passées :
 

Ma lecture en cours :

Mes lectures futures :