mardi 6 mai 2014

*Vidéo* : In My Mailbox #17


Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui je reviens avec une nouvelle vidéo qui est celle de l'IMM du mois d'avril :) Je n'ai pas moins de 12 livres à vous présenter... et j'en ai acheté 1 ^^ Okay, je sors lol ! Entre les gains lors des concours, cadeaux et SP, autant dire que ma PAL ne baissera jamais et je désespère XD En espérant que la vidéo vous plaira comme toujours ;)

Enjoy <3

Les partenariats/SP :
     

Les gains concours :
  

Les cadeaux :
 

L'achat :

lundi 5 mai 2014

Chronique : Crains le pire de Linwood Barclay


Crains le pire de Linwood Barclay. (Genre : Thriller).

Editions : France Loisirs
Prix : 10,99€
Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 2009
Titre version originale : Fear the worst.

  .Résumé : Votre fille de 17 ans part de bon matin pour son boulot d’été. Elle vous promet d’être de retour pour le dîner. Mais elle ne rentrera pas. Ni ce soir-là, ni les suivants. Votre pire cauchemar a commencé… Pour Tim Blake, le père de Sydney, une seule mission : la retrouver à tout prix. Un coup de fil mystérieux, des individus menaçants, des meurtres… et la vie sans histoire de Tim bascule dans un engrenage incompréhensible et totalement terrifiant. Pourtant, galvanisé par son amour paternel, il ira jusqu’au bout, au risque de tout perdre…


  .Depuis que ce livre est dans ma PAL, il me tardait de le sortir malgré les avis quelques peu mitigés que j’avais pu lire. Je ne suis pas adepte de thriller, mais de temps en temps, changer de genre me plaît. Et puis c’est un livre qui rentre dans le challenge « 1 mois – 1 consigne », même si j’ai un peu de retard. La couverture ne reflète pas tellement le roman et rien que pour cela je m’attendais à lire une autre histoire. Même si j’ai passé un très bon moment avec ce livre, quelques points sont selon moi à revoir.

  .Ce qui m’a de suite plu c’est que l’auteur ne tourne pas autour du pot et la disparition de Sydney arrive dès le prologue. Je dois dire qu’on a alors l’opportunité de découvrir l’histoire dans l’ensemble du livre. Dès le début donc, des questions se forgent dans notre tête. Pourquoi une telle disparition ? Est-ce une fugue ou un enlèvement ? Cette disparition a-t-elle un lien avec Tim ou la mère de Sydney ? On ne sait pas et je dois dire que l’auteur m’a assez surpris sur le pourquoi du comment de cette enquête.

  .Le personnage central de l’histoire est bien entendu Tim. Tim est quelqu’un de terriblement attachant. Il est bien travaillé par l’auteur, on ressent ce qu’il éprouve. C’est un père timoré et en même temps tellement courageux. Même abattu, il trouvera la force de chercher encore et toujours sa fille. L’auteur nous délivre là un message emprunt d’un grand courage. Quelle aurait été notre réaction en temps que parent si notre enfant avait disparu ? Je pense que j’aurai été comme Tim et que j’aurai foncé tête baissée, même en cas de danger pour ma vie. Arrive ensuite la mère de Sydney, Susanne, et son beau-père, Bob. Bien que ce dernier ne m’ait pas de suite plu, j’ai appris à l’apprécier après la moitié du roman parce qu’il dévoile quelques fêlures. Susanne elle, est comme Tim. Elle est courageuse et veut retrouver sa fille malgré son accident. Et même si Susanne et Tim sont séparés on sent quand même que l’amour est toujours là et l’auteur sait très bien le retranscrire.

  .Arrive après beaucoup de personnages secondaires qu’on arrive bien à imaginer sans s’y perdre pour autant. Je ne vous en dirai pas plus pour vous laisser la surprise, mais pfiouuu ce sont des personnages qui ont tous une importance. Linwood Barclay ne fait pas les choses à moitié et tout est lié croyez moi. Cet auteur a le don de nous faire des retournements de situation avec lesquels je suis resté sur les fesses. Plusieurs fois, je me suis dit « non mais ce n’est pas possible ! Comment ça se pourrait ? Oh putain ! » Un auteur qui sait très bien cacher la face sombre de ses personnages.

  .En ce qui concerne le rythme, je l’ai trouvé assez lent au début. J’avais du mal à me dire que ma lecture était super. Il fallait limite que je me force pour y retourner. Mais quand j’y étais tout allait parfaitement bien. Il est vrai que les 150 premières pages sont assez lentes. Linwood Barclay, met les choses en place sans qu’on s’en rende compte. Ce qui m’a dérangé c’est le petit truc en plus qui fait la différence, mais qui ne s’est pas manifesté. Un bon livre mais je m’attendais à plus. Plus d’actions, plus de sang, quelque chose de plus sombre… Un truc qui vous prend en haleine dès la première page. Mais cela a mis du temps à se manifester.

  .L’écriture de l’auteur est un autre de ses points forts. Une écriture fluide, qui se lit très vite malgré l’épaisseur du livre. Quand on rentre vraiment dans l’histoire, on se sent happé par l’intrigue qui est je dois dire fichtrement bien menée. Tout a un sens, tout est lié, tout est imbriqué et personnellement je n’ai rien vu venir. La fin est juste d’enfer mais je l’ai trouvé précipité. Elle est triste et j’aurai aimé un petit épilogue pour savoir ce qu’il en était de nos personnages. Je déteste quand les auteurs font ça et c’est pour moi un petit bémol.

  .Pour finir, je vous conseille vivement ce livre qui m’aura fait passer un bon moment. Une écriture fluide et accessible ainsi que des personnages travaillés. Une intrigue qui se met doucement en place mais qui une fois installée ne vous laissera pas sur la touche. Même si le truc en plus a manqué je dois dire que Linwood Barclay m’a séduit par ses révélations !

.Ma note : 7,5/10