vendredi 16 mai 2014

Chronique : Tatouage - Tome 1 d'Ana Alonso & Javier Pelegrín


Tatouage – Tome 1 d’Ana Alonso & Javier Pelegrín. (Genre : Jeunesse, Fantastique).

Editions : Hachette
Prix : 16€ (Partenariat)
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2009
Titre version originale : Tatuaje.

  .Résumé : Quand Alex entre pour la première fois chez Jana, dont il est fou amoureux, un monde nouveau s’ouvre à lui. Jana et son frère David font commerce de tatouages magiques, une manière rituelle de révéler les gens à eux-mêmes. David dessine à Alex un tatouage qui le lie à Jana à jamais, mais qui leur interdit tout contact physique : une terrible douleur fait s’évanouir Alex chaque fois qu’il la touche. Peu à peu, Alex découvre qu’il n’est pas l’objet d’une simple malédiction : c’est dans une véritable guerre de clans occulte qu’il va être entraîné.


  .A la vue de cette magnifique couverture je n’ai pas résisté pour ce livre. C’est une couverture qui change de l’ordinaire et personnellement je l’aime beaucoup. Du mystère, des symboles bizarres, un serpent, des tatouages… Très intrigant tout ça non ? Et puis c’est le résumé qui m’a surtout beaucoup donné envie. Une mythologie autour des tatouages, c’était inédit donc j’avais très envie de découvrir ce récit. Je dois vous dire que j’ai été plus que satisfait de ma lecture. J’ai vraiment été conquis et enthousiaste.

  .Ce qui m’a au départ dérouté s’est révélé être un point positif par la suite. La narration à la 3ème personne m’a au départ surpris. J’avais l’impression que c’était un personnage qui me parlait alors que non. Une fois que j’étais habitué à ce style bien spécial, cette narration amène une richesse au récit et une ampleur qui ne s’épuisera jamais. Les auteurs ont bien fait de choisir cette narration parce que l’univers est tellement complexe qu’on veut en savoir le plus possible. Le début en lui-même est assez lent même s’il se passe des choses. Le résumé arrive assez vite et croyez moi il ne dévoile en rien l’univers qui se cache derrière cette histoire.

  .Les personnages sont un point central du récit qu’Ana Alonso et Javier Pelegrín ont très bien travaillé. Alex est un personnage attachant, courageux, optimiste mais qui acceptera à mon goût un peu trop vite ce qui va lui arriver. Il reste cependant droit dans ses baskets et fidèle à lui-même ce qui est un point fort. Mais c’est aussi le personnage qui va évoluer le plus dans le roman. Une évolution incroyable digne d’un tome 2 ! Vient ensuite Jana, Eric et David. Trois personnages qui vont jouer un rôle important dans le récit. Ces personnes vont tout déclencher et vont être le centre de la mythologie proposée par les auteurs. Ce que j’ai apprécié c’est qu’il y a une partie qui leur est entièrement consacré ce qui m’a permis de plus les connaître et de plus m’attacher à eux. On se rend compte que certains sont écorchés, d’autres évoluent et ont des sentiments refoulés. Bref de beaux personnages qui vous en feront voir de toutes les couleurs !

  .En ce qui concerne le rythme, même si le début est assez lent le temps de mettre les choses en place ; je dirai que dépassé les 80 pages tout s’accélère et l’histoire prend une ampleur de dingue. Les parties renforcent le rythme bien que les chapitres soient assez long (environs 15-20 pages). Mais ce roman avait un côté addictif dont je n’ai pas trouvé la source. Peut-être est-ce un tout mais vous pouvez être sur que vous ne vous ennuierez pas !

  .Parlons d’un point essentiel qui est l’univers. Les deux auteurs ont réussi à aller au-delà de mes attentes. Je m’attendais à une histoire avec une mythologie sur les tatouages. Que ces derniers aient des pouvoirs et que tout soit basé là-dessus. Mais tout est allé plus loin. On se retrouve avec un monde poussé, un univers créé de toute pièce, une guerre qui fait rage, des clans qui s’opposent et des choix importants à faire. Un univers qui m’a beaucoup plu, qui est inédit et que j’ai hâte de retrouver dans le tome 2. Une chose peut-être à reprocher, j’aurai aimé que les auteurs prennent plus le temps d’expliquer les choses. Même si j’ai compris, un glossaire aurait été astucieux pour s’y retrouver.

  .Enfin, l’écriture des auteurs est vraiment excellente ! Le livre se lit tout seul, un véritable page-turner avec lequel vous ne pourrez plus vous arrêter de lire. La fin est juste « oh mon dieu c’est quoi ces choix de fous ! » Voilà ce qui me vient à l’esprit. La fin est dingue mes amis, je n’aurai pas pensé à ce que les auteurs puissent arriver jusqu’ici. La voie qu’ils prennent est vraiment intéressante et j’ai hâte de lire le tome 2 pour savoir de quoi il va en retourner. Et puis l’épilogue est très intrigant je dois dire. Je ne sais pas si cela va amener quelque chose de nouveau, mais il est très bien fait !

  .Je ne peux que vous recommander ce bouquin ! Ne vous arrêtez surtout pas à la couverture si vous ne l’aimez pas. Des personnages attachants qui jouent un vrai rôle au sein de l’histoire. Un univers à la limite de la fantasy tellement les choses sont poussées, exploitées et bien mises en valeur. Un rythme qui ne faiblit pas et une écriture excellente. Que demander de mieux à part avoir la suite ?

.Ma note : 8,5/10

Merci à William et aux éditions Hachette Black Moon pour ce partenariat !

mercredi 14 mai 2014

*Vidéo* : Marry, Kiss or Cliff - TAG


Salut la compagnie !

Aujourd'hui je reviens avec une nouvelle vidéo qui est un TAG super sympa que j'ai pris plaisir à tourner ! Super marrant je vous incite fortement à le reprendre en citant Noémie de la chaîne "Ilnyak1pas" qui l'a repris en français :D Le but de ce TAG est simple, en 5 rounds, il faut choisir 3 noms de jeunes filles (ou de jeunes hommes pour les filles ;) ) que j'ai pu découvrir dans les livres et dire avec laquelle on souhaite se marier, laquelle on embrasse et laquelle on pousserait de la falaise ! This TAG is so funny !! En tout cas vous le verrez parce que j'ai beaucoup rigolé :) Encore merci à Noémie. En espérant que la vidéo vous plaira !

Enjoy <3

dimanche 11 mai 2014

Chronique : Enclave - Tome 2 : Salvation d'Ann Aguirre


Enclave – Tome 2 : Salvation d’Ann Aguirre. (Genre : Science-fiction).

Editions : Hachette
Prix : 16€ (Lecture Commune)
Année de parution française : 2013
Année de parution originale : 2012
Titre version originale : Razorland, Book 2 : Outpost.

  .Résumé : La vie de Trèfle a bien changé. Dans l’enclave, elle était une chasseuse, forte et combative, indispensable à la survie de sa communauté. Pourtant, à Salvation où elle s’est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n’est plus qu’un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n’aime pas aller à l’école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours. Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.


  .Le tome 1 d’Enclave avait été une très bonne découverte et il me tardait de sortir ce tome 2. Comme j’ai déjà du le dire, les couvertures de cette série ne sont pas mes préférées. Mais ne soyons pas matérialiste parce que l’histoire vaut vraiment le détour ! Le résumé du tome 2 me tentait beaucoup et je dois dire que je n’ai pas été déçu par ma lecture. Une très bonne suite, dans la lignée du 1er, même si quelques points m’ont un peu dérangé.

  .Ann Aguirre nous replonge dans la suite de son histoire quasi directement après la fin de son premier tome. C’est comme s’il n’y avait pas eu de coupure et c’est fort appréciable. On est directement plongé au cœur de l’action et des habitudes qu’a pu adopter Trèfle. J’ai trouvé ce début très bien mené et c’est une parfaite mise en bouche pour la suite.

  .Les personnages de cette série sont l’élément essentiel, le vecteur, le pilier de l’histoire. Trèfle est un personnage bien travaillé, complexe et très attachant. Son côté « je débarque d’une autre planète » m’a fait sourire plus d’une fois. Ses deux côtés m’ont beaucoup plu, tant celui Chasseuse que celui fille de tous les jours. J’aime cette fille, sa psychologie, sa façon de penser, son courage et sa loyauté. Puis il y a Del, qui dans ce tome m’a fait jouer aux montagnes russes. Je l’ai détesté, je l’ai adoré, puis je l’ai à nouveau détesté. Je pense que des chapitres le concernant m’aideraient à le cerner parce que là… Bien que sa relation avec Trèfle soit touchante je pense qu’il refoule quelque chose de très noir.

  .Puis viennent d’autres personnages secondaires qui m’ont beaucoup plu notamment la famille adoptive de Trèfle, Mme Oaks et Edmund. Ce sont deux personnes extrêmement touchantes qui ont le cœur sur la main et que d’émotions. Après il y a Bandit, le « rival » de Del puis Tegan qui m’a beaucoup plu par son évolution. L’auteure réussi donc à travailler ses personnages, à les imbriquer dans l’histoire et à les rendre attachants. Le tout faisant une véritable histoire avec des individus plus vrai que nature.

  .Ce qui m’a par contre un peu gêné c’est l’action en elle-même qui manque terriblement la première moitié du livre. Certes, il se passe des choses, on va découvrir la vie dans Salvation mais c’est tout. On voit bien que ce tome 2 est essentiellement un tome de transition qui amènera je l’espère à un tome 3 bourré d’action. Mais chacun sait que les tome 2 sont en général un peu creux, que l’auteure prépare, met en place et positionne ses pions.

  .En ce qui concerne l’univers, j’ai apprécié en découvrir un peu plus bien qu’on en sache encore pas des masses. On sait ce que sont véritablement les monstres, on voit leur évolution mais j’aimerais terriblement en savoir plus sur les faits qui les ont conduits à devenir comme ça. Mais à part ça, la vie à Salvation est bien décrite, les coutumes, les habitudes, la « religion » sont bien mises en avant et j’ai apprécié découvrir cette enclave.

  .Enfin, le gros point fort de l’auteure c’est son écriture addictive et rythmée. Les pages se tournent toutes seules, les chapitres sont courts et on est toujours avide d’en connaître davantage. La fin est vraiment pleine d’action et c’est ce qui rattrape le reste du roman plus « mou ». C’est une fin qui m’a plu mais d’un autre côté je m’attendais à autre chose. A voir ce que par la suite l’auteure nous réservera mais j’espère fortement que les points négatifs cités seront corrigés. Malgré cela, il me tarde vraiment de lire le tome 3 et je vous conseille vraiment de commencer cette série si ce n’est déjà fait !

.Ma note : 7,5/10

La chronique de "Les mots de Letizia" pour cette Lecture Commune : ICI.