jeudi 9 octobre 2014

*Vidéo* : Summertime Madness Book TAG


Salut tout le monde !

Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle vidéo un brin nostalgique ! L'été n'est plus là depuis quelques semaines... mais on y revient un petit peu avec ces quelques questions :) N'hésitez pas à reprendre le TAG si vous le désirez !! Bon visionnage, les questions sont dans la description de la vidéo ;D

Enjoy <3

mercredi 8 octobre 2014

Chronique : Resurrectio - Tome 1 d'Amélie Sarn


Resurrectio – Tome 1 d’Amélie Sarn. (Genre : Thriller, Fantastique).

Editions : Seuil
Prix : 14,50€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2014 (Sortie le 25 septembre)

  .Résumé : Marie se réveille un matin dans un laboratoire, le corps recouvert de cicatrices. A son chevet se tient Victor, le médecin qui l’a miraculeusement sauvée. Officiellement disparue après un grave accident, Marie doit tout réapprendre et ne rêve que d’une chose : devenir une adolescente comme les autres. Mais comment faire quand on n’a ni passé, ni identité ? Et quand des visions terrifiantes viennent hanter vos cauchemars, comme si vous aviez rassemblé en vous les souvenirs tragiques de plusieurs personnes ? Qu’est-il réellement arrivé à Marie ? Qui est-elle ? Victor détient forcément les réponses à ces questions.


  .Je voudrais au préalable remercie Amélie Sarn, l’auteure du roman, qui m’a permis de lire son nouveau livre. Merci pour votre confiance, ça fait chaud au cœur. Vous ne connaissez pas Amélie Sarn ? Cette auteure a traduit la saga « Entre chiens et loups », a écrit les deux tomes de « Clairvoyance » et « Les proies ». En tout cas, la couverture fait l’unanimité et je rejoins l’avis général, elle fait peur et est très bien réalisée. Elle représente vraiment bien ce qu’on va trouver dans le récit. Le résumé quant à lui m’a plu, parce qu’il promettait une histoire différente. Au final, j’ai passé un bon petit moment de lecture.

  .Le début est assez accrocheur même s’il est assez lent. Les 50 premières pages se font dans la douceur, la délicatesse et l’adaptation. L’auteure en dit un peu sans vraiment nous en dévoiler. On avance à petit pas, on cherche à savoir ce qu’il en est des personnages. Marie est la grande question de cette histoire et je trouve qu’Amélie Sarn, a très bien su garder le secret jusqu’au bout. Personnellement, je ne pensais pas que les faits soient imbriqués dans ce sens là !

  .Pour les personnages, l’auteure a fait le choix de les suivre à la 3ème personne. Je dois avouer qu’au début cela m’a un peu freiné dans l’empathie que je pouvais avoir. Mais au fil de l’avancée de ma lecture, je me suis attaché à eux et à leur histoire. Marie est une jeune fille sans souvenir qui va être dotée de capacités incroyables. Des visions, une ombre noire qui la suit, il y a de quoi se poser des questions et se prendre d’affection pour elle. Victor quant à lui, m’a plu dans le sens où il a évolué, comme Marie d’ailleurs. De chercheur il devient plus humain et plus aimant. Liam et Malo sont mes deux personnages coup de cœur. Liam va aider Marie considérablement à avancer et à prendre confiance en elle. Malo lui est le petit frère de Liam, tellement touchant et mignon. En tout cas, même si les personnages sont accrocheurs, j’aurai aimé en connaître plus sur leur passé.

  .Le rythme quant à lui est bon même s’il pâti un peu d’un manque de d’action et de tension. Les chapitres sont courts, les personnages ne cessent de bouger et Marie ne fait que se remettre en question. On est pris dans ses pensées, dans ses doutes et ses peurs. Mais j’aurai aimé que l’auteure installe une atmosphère plus pesante, plus noire encore qu’elle ne l’est déjà. Peut-être que l’idée de l’ombre aurait du être davantage mise en avant. Après, tout le roman se tient et on avance vite parce qu’on veut des réponses mais il reste un tome d’introduction où l’auteure met son intrigue en place.

  .La narration à la troisième personne permet d’avoir le ressenti de plusieurs personnages. Avoir le point de vue d’autres personnes amène ici un petit plus positif. Il apporte une richesse et on est conforté dans le fait de pouvoir jauger les différents personnages. Amélie Sarn a réussi à ce que le lecteur puisse sentir quand un personnage ment ou dit la vérité. De ce fait on est derrière Marie ou Victor et on les pousse. Puis, la bombe nous est lâchée dans le dernier tiers du livre et j’avoue que j’ai été surpris. Le titre « Resurrectio » prend tout son sens et j’ai hâte que l’auteure aille encore plus loin dans son idée et dans son concept.

  .Sa plume quant à elle est toujours aussi fluide et toujours aussi sympathique à lire. C’est un roman adolescent qui ne tombe pas dans le trop jeunesse et c’est agréable. Les mots sont simples mais le fait qu’on puisse ressentir et percevoir les ressentis des personnages, c’est excellent. En tout cas, la fin donne évidemment envie de connaître la suite. On se retrouve dans une autre configuration et on repart dans une nouvelle aventure. Amélie Sarn n’a je pense, pas fini de nous surprendre si ses idées deviennent nettes et abouties.

  .Je vous recommande vraiment ce premier tome qui, même s’il est dans l’introduction démarre bien les choses. Les personnages deviennent attachant au fil de notre lecture et la narration à la troisième personne amène un petit plus au niveau des protagonistes. L’univers créé autour de Marie est à peine dévoilé à la fin mais il laisse présager de belles choses. Et puis même si le livre manque un peu d’action et de tension, l’auteure sait écrire parce qu’à la fin, elle contrebalance en nous en offrant davantage. Vraiment hâte de lire la suite !

.Ma note : 7,5/10

Merci à Amélie Sarn et aux éditions du Seuil pour ce partenariat !