samedi 1 novembre 2014

*Bilan d'octobre 2014 / Prévisionnel de novembre 2014*


Bonjour tout le monde !

Voilà le traditionnel article "bilan/traditionnel" que vous pouvez retrouvez chaque fin de mois sur le blog :) Au mois d'octobre je suis assez satisfait de mes lectures même si je n'ai pas vraiment respecté mon prévisionnel... comme d'habitude vous me direz ^^ Je vous laisse voir par vous même !

Enjoy <3

Durant le mois d'octobre j'ai lu 8 livres :
       
  Mes lectures d'octobre ont été assez éclectiques et j'en suis très fier ! Spécial coup de coeur pour "Boys Out !" qui m'a enchanté du début à la fin :) De très bonnes découvertes ou suite avec le tome 3 d'"Enclave", "Resurrectio", "Le Palais des Ombres", "Éveille-moi" ou encore "Sérum" ^^ Une bonne lecture dans l'ensemble pour "Endgame" même si j'en attendais largement plus !! Et ma déception du mois c'est le tome 2 de "Le jour où..." que j'ai vraiment détesté, sauf l'écriture de l'auteure LOL !
Cliquez sur les images pour lire les chroniques...

Ma lecture en cours :
  Franchement pour ce que j'en ai lu, environs 100 pages, j'aime beaucoup ! Les commentaires de l'auteur nous pousse à la curiosité et on se rend compte qu'il approfondi son histoire à chaque fois qu'on la pensait finie... A suivre :D

Durant le mois de novembre 10 livres prévus :
         
  Je vais me régaler en novembre et je pense que j'ai visé grand... mais j'ai un weekend de 4 jours dans le mois alors bon ^^ Le tome 2 de "Delirium" et de "Le Dernier Jardin" seront des relectures qu'il faut absolument que je fasse ! Le tome 3 de "Hunger Games" à lire avant la sortie du film et "La Chambre d'Hannah" pour le challenge avec mon binôme :) "Le Chaperon Rouge" est la lecture imposée du mois de mon binôme ! Les partenariats pour "Un hiver en enfer", "Onira" et le tome 3 de "Le Dernier Royaume" même si je m'avance pour ce dernier ! "Wicca" et "Heart Bloom" sont des lectures que j'aimerai beaucoup effectuer... L'un pour finir la série et l'autre pour enfin découvrir ce livre que l'auteure m'avait envoyé si gentiment ;) Qu'en pensez-vous ?

jeudi 30 octobre 2014

Chronique : Sérum - Saison 1 : Episode 1 de Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza


Sérum – Saison 1 : Episode 1 de Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza. (Genre : Thriller).

Editions : J’ai Lu
Prix : 6€
Année de parution originale : 2012

  .Résumé :
1773 : Mesmer invente l’hypnose
1886 : Freud invente la psychanalyse
2012 : Draken invente le sérum
Une injection. Sept minutes pour accéder au subconscient d’Emily Scott. Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques. Quelques jours pour empêcher le pire. Mais quand les morts suspectent se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?


  .Voilà un moment que l’intégrale de « Sérum » est dans ma PAL et je remercie mon binôme de m’avoir permis de lire ce premier épisode. Je pense que cette chronique sera assez courte puisqu’en 125 pages il est difficile de dire grand-chose. Je vous signale juste que je ferai une chronique globale de l’intégrale, une fois les autres épisodes lu. C’est plus logique et la chronique sera plus complète.  En tout cas le résumé m’avait toujours tenté et j’avais hâte de retrouver l’écriture d’Henri Loevenbruck tout en découvrant celle de Fabrice Mazza. J’ai passé un très bon moment de lecture !

  .Franchement dès le début j’ai été happé par les mots et par l’histoire. En 125 petites pages, les auteurs ont réussi à capter mon attention et c’est fort. On rentre de suite dans le vif du sujet, dans une course poursuite, dans une enquête qui débute. C’est un point hyper positif. Je pense qu’ils ont réussi leur tour et de fait, ils le réalisent avec brio.

  .Les personnages sont aussi très attachants. Lola est une jeune mère célibataire enquêtrice qui m’a beaucoup plu. On découvre un peu son passé, son histoire et elle nous paraît de suite plus sensible. Mais a contratio, elle est forte dans son métier et dans ses convictions. C’est une jeune femme qui m’a charmé. Son fils Adam, bien qu’il soit peu présent dans ce premier épisode m’a aussi touché. Livré à lui-même par l’absence professionnelle de sa mère, il possède des responsabilités qu’un enfant de onze ans ne devrait pas avoir. Et la relation avec sa maman est très particulière et touchante. Ensuite Emily et Draken. La première est assez floue et mystérieuse. Son amnésie la rend particulière et on se sent curieux d’en apprendre plus sur elle. Pour Draken, c’est un psychologue qui me paraît dingue et cynique dans ses pensées. Mais je pense qu’il jouera un rôle important dans le récit.

  .Le rythme du récit est ce qui m’a le plus surpris. On est entraîné dès la première phrase dans cette intrigue policière. On se retrouve à enquêter avec Lola. Les auteurs nous desservent l’avancée de l’enquête mais rapidement ils alternent avec des souvenirs de Lola. Ou bien ils alternent les points de vue. Je pense qu’ici, la narration à la troisième personne apporte un plus au récit. Elle permet de connaître les avis de chaque personne et cela amène un rythme supplémentaire. Les chapitres sont aussi très courts donc cela se lit vraiment vite.

  .Que dire de plus sur cet épisode à part que j’en veux beaucoup plus. On tâte des pistes mais il y en a peu. Et la fin ouvre une possibilité sans qu’on soit vraiment au courant. C’est une fin très frustrante que nous ont écrit les auteurs. Enfin, je ne sais pas comment est articulé le roman entre l’écriture d’Henri Loevenbruck ou celle de Fabrice Mazza, mais il en ressort une fluidité et une recherche folle. On sent le travail, la réflexion et je pense que tout est réfléchi ! J’ai vraiment hâte de lire la suite parce que je suis resté sur ma faim.

.Ma note : 7,5/10

mercredi 29 octobre 2014

Chronique : Endgame - Tome 1 : L'appel de James Frey & Nils Johnson-Shelton


Endgame – Tome 1 : L’appel de James Frey & Nils Johnson-Shelton. (Genre : Jeunesse, Science-fiction)

Editions : Gallimard Jeunesse
Prix : 19,90€ (Partenariat)
Année de parution française : 2014 (Sortie le 9 octobre)
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Endgame, Book 1 : The Calling.

  .Résumé : Douze civilisations ont été choisies il y a des millénaires. Elles représenteront l’humanité et se battront pour son destin quand Endgame arrivera. Aujourd’hui, douze météorites ont frappé la Terre, portant un message à douze joueurs : Endgame a commencé. Sarah la Cahokienne, Jago l’Olmèque, Chiyoko la Mu, Kala la Sumérienne, Baitsakhan le Donghu, Maccabee le Nabatéen, et les autres s’entraînent depuis leur naissance pour ce moment, dans les traditions et légendes deleurs ancêtres. L’enjeu : sauver leur lignée et le sort de la Terre.


  .Lors de la réception de ce livre, j’étais vraiment enchanté. Un phénomène mondial lancé le même mois dans plusieurs pays, c’était du lourd ! Même si le titre me faisait penser à la trilogie « Hunger Games », j’ai laissé une chance à ce livre. Après avoir vu un avis anglais disant qu’il était en tout point différent, je peux vous dire qu’il l’est. La couverture est sympathique et le résumé intrigant. Tout était réuni pour passer une bonne lecture. Je dois vous avouer que j’ai passé un bon moment mais le bouquin souffre d’imperfections.

  .Il est vrai que dès le début, le ton est donné et l’auteur rentre vite dans le vif du sujet. Le prologue met en scène la manière d’écrire de l’auteur et ça pousse à la curiosité. Mais quand je me suis rendu compte qu’on allait suivre presque tous les personnages un à un, j’ai déchanté. Et je crois que j’ai bien fait, parce que le début est très long. Une entrée donc en demi-teinte pour « Endgame ».

  .Les personnages sont sympathiques à suivre mais sans plus. Le fait qu’on les suive un à un empêche de les rendre attachants. Et même si par la suite, l’auteur à la bonne idée de les regrouper dans l’histoire, rien ne m’a paru plus convaincant. Certes on connaît un peu leur passé, de quelle civilisation chacun vient mais… j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas assez travaillés, pas assez approfondis et c’est le risque. Quand on choisi de traiter plusieurs personnages en même temps, on choisi aussi de faire une impasse sur l’aspect développé des choses. Alors certes certains personnages sortent du lot, mais on en reste là.

  .En ce qui concerne le rythme, je dirai qu’il est bon. Les chapitres ne sont pas forcément longs, il se passe énormément de choses à l’instant où les 12 se rencontrent. Les personnages bougent aussi énormément et il y a beaucoup de passages de batailles ou de réflexion concernant les tactiques. C’est en fait assez psychologique et assez dans l’action. Mais cependant, si le livre avait été amputé de 100 pages, il aurait été mieux. L’auteur fait trop dans la description et s’attarde sur des choses dont on se fout royalement. Si tout avait été un peu plus vite, j’aurai apprécié davantage ma lecture.

  .Pour l’univers, il est intéressant. Il y a de bonnes idées, le fait que ce soit sanglant et sans pitié est aussi positif. L’auteur intéresse son lecteur, fait intervenir les sentiments de ses personnages et ne lésine pas sur l’originalité. Mais l’univers n’est pas assez poussé. Peu de choses sont dites et beaucoup de choses sont tues. On ne sait rien du pourquoi du comment. Pourquoi l’Endgame, pourquoi maintenant, pourquoi toutes ces civilisations. L’auteur nous laisse avec des constats et n’expliquent pas à fond son univers, c’est dommage.

 .Pour la plume de l’auteur, je dirai qu’elle est addictive. Sa façon de narrer le récit est très particulière. Il insiste quitte à faire des répétitions, il accentue les règles du jeu et on se prend vraiment dans le tourbillon des énigmes. Après, ce n’est pas une écriture très recherchée ou même poétique bien au contraire. Mais c’est un style dynamique qui apporte un plus à l’histoire. En ce qui concerne la fin, je dois dire que j’avais deviné qui remporterait la première clef. Cependant, cela n’enlève rien au charme de la course poursuite. Ce final met en scène et prévoit un tome 2 qui je pense sera meilleur, du moins je l’espère. Voilà mon avis sincère, à vous de voir maintenant si vous souhaitez rentrer dans « Endgame » pour sauver l’humanité.

.Ma note : 7/10


Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat !