jeudi 19 février 2015

Chronique : Que ta volonté soit faite de Maxime Chattam


Que ta volonté soit faite de Maxime Chattam. (Genre : Thriller).

Editions : Albin Michel
Prix : 21,90€
Année de parution originale : 2015

  .Résumé : Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis… S’il n’y avait pas Jon Petersen. Il est ce que l’humanité a fait de pire, même si le Diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin. Et là… sans doute réveillera-t-il l’envie de tuer qui sommeille en vous.


  .Je tiens à remercier mon amie de m’avoir prêtée le nouveau Maxime Chattam. En plus d’être nouveau, il était pour moi le 1er livre que je lisais de cet auteur. Dans le genre, il est un peu le Stephen King à la française et ça fou direct la frousse ! En tout cas, la couverture prend tout son sens quand on connaît l’histoire. Concernant le résumé, je ne l’avais pas lu, je n’avais que des bribes de paroles de ce que m’avait dit mon amie. J’ai passé un bon moment malgré quelques points qui m’ont dérangé.

  .Le début est accrocheur parce qu’on se retrouve dans l’incompréhension. On a un avant-propos où une personne nous parle. Ensuite le chapitre 1 où on va suivre un petit garçon et son papa. Et le deuxième chapitre, on retourne avec la personne qui s’adresse directement à nous. Je me suis évidemment posé un max de questions. Qui est cette personne qui s’adresse au lecteur ? Pourquoi faire intervenir une bribe d’histoire et repartir sur une narration directe ? Je ne savais plus, j’étais perdu, mais on se rend bien compte que rien n’est laissé au hasard.

  .Les personnages… en fin de compte, je ne me suis pas attaché au personnage central du roman. En fait, je m’y suis attaché mais de manière négative. Je l’ai détesté, d’une haine aussi profonde que l’enfer. Jon est sadique, manipulateur, pervers sexuel, il est le diable incarné. Son personnage est complexe tant il est au final travaillé. Dès le début, on ne peut que lui en vouloir et le haïr. Après on a son fils Riley, qu’on va rencontrer dans le 1er chapitre. Il va vivre un moment traumatisant dans sa vie. On le retrouvera vers la moitié du roman et c’est un enfant qui a su me toucher. On a aussi le chérif, Jervis, qui va tenter d’élucider tous les sévices commis à Carson Mills. C’est un homme droit dans ses baskets, humble et déterminé qui est autant essentiel que Jon et Riley. Puis d’autres personnages plus secondaires mais qui auront un rôle important. Les tantes de Jon, Rakel et Hanna, son père, Ingmar et le pasteur Alezza. Les personnages sont le tout dans cette histoire, le ciment, la chair et le sang.

  .Le rythme de l’intrigue est bon. Une fois passée les deux premiers chapitres, on retourne en arrière. On va suivre le passé de Jon, jusqu’à la naissance de Riley. On va revenir aux origines du mal, à comment Jon se purge de ses excès de violences et de perversion sexuelle. Il se passe beaucoup de choses dans cette bourgade. Des choses pas très clean, pas très nettes, pas très conventionnelles. Sexe, viol, drogue, prostitution… et j’en passe. Cependant même si le rythme est bon, il ne se passe rien de très important dans l’intrigue. On va suivre les méandres du personnage de Jon, l’enquête de Jarvis et quelques autres points de vue. C’est ce qui amène ce côté prenant par la diversité des points de vue. L’intrigue elle avance, doucement mais surement, jusqu’à chuter terriblement.

  .Je me suis parfois demandé si Maxime Chattam était dérangé psychologiquement. Faire subir à ses personnages des atrocités pareilles, c’est culoté. Cependant, il a réussi à instaurer un climat de peur, de tension et de mystères. C’est une ville où Jon fait des choses de manière cachée, de manière détournée. C’est ce climat sombre qui permet au lecteur d’être capté et d’être pris par l’histoire. Au fur et à mesure, il défait des nœuds, fait des retournements de situation et vous êtes impressionnés de lire autant d’un coup. La seule chose que je pourrais lui reprocher, c’est qu’il fait trop de description inutile. Un coup le ciel, un coup le sol, un coup les pas qui grincent sur la neige… faut pas abuser !

  .Son style d’écriture est excellemment bon ! Parfois, il y a très peu de dialogues mais cela n’empêche pas le lecteur d’être emporté. Les dialogues sont un plus pour lire encore plus vite. Sa narration à la troisième personne amène un plus pour découvrir les personnages. Et elle permet au lecteur d’avoir une longueur d’avance. Sinon la fin on en parle ? WTF, c’est quoi cette fin de dingue. Genre, je me suis pris ça dans la figure à 22h30 et j’en ai frissonné, je vous jure. L’auteur, où le personnage qui s’adresse au lecteur lui permet de se rendre compte d’une chose incroyable. Je ne m’attendais tellement pas à ça que j’ai été sur le cul… scotché par cette moralité que l’envie de dormir m’a passé légèrement. Bref, lisez ce livre, prenez-vous en plein la tête avec Jon, et soyez surpris par cette fin très… spéciale !

.Ma note : 8/10.

mercredi 18 février 2015

*Vidéo* : In My Mailbox #24


Salut les amis !

Nooon vous ne rêvez pas, c'est bien une nouvelle vidéo que vous voyez ^^ J'ai eu un gros souci de logiciel de montage et j'étais dans l'impossibilité de vous les préparer... mais Movie Maker est le meilleur ami du booktubeur :D J'espère que cette vidéo IMM vous plaira ! Bon visionnage !

Enjoy <3

Les livres achetés :
 

Les livres reçus :
   
 

lundi 16 février 2015

Chronique : Ella & Micha - Tome 3 : Pour toujours nous de Jessica Sorensen


Ella & Micha – Tome 3 : Pour toujours nous de Jessica Sorensen. (Genre : Romance, Contemporain).

Editions : Hachette
Prix : 15,90€
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2013
Titre version originale : The Secret, Book 4 : The ever after of Ella and Micha.

  .Résumé (SPOILERS SUR LES TOMES 1 ET 2 !) : Le jour qu’Ella attendait avec impatience approche. C’est le jour de son mariage avec Micha, l’amour de sa vie, la lumière qui l’a sortie des chemins sombres. Jusqu’à ce qu’un colis inattendu lui rappelle le passé qu’elle tente désespérément d’oublier… Micha est déterminé à soutenir Ella, quelles que soient les épreuves qu’elle traverse – mais craint qu’elle ne se présente pas à leur mariage. Pour couronner le tout, on lui offre de partir en tournée pendant trois mois : Micha ne peut refuser une telle opportunité ; il ne peut davantage quitter Ella aussi longtemps. Ella et Micha doivent trouver le moyen d’équilibrer leurs craintes, leurs rêves et leur amour… ou leur mariage risque de ne jamais avoir lieu.


  .Suite et fin de la série de Jessica Sorensen. J’avais un peu peur de continuer la série puisque le tome 2 m’avait plu mais sans plus. C’est en tout cas une trilogie sur deux personnages intéressants que les éditions Hachette – Black Moon ont eu raison de publier. La couverture de ce tome 3 est ma préférée parce qu’elle reflète tout l’amour que peuvent se porter Ella et Micha. Et on sent que ce tome 3 va être différent, et il l’a été. J’ai passé un excellent moment de lecture.

  .Le début m’a de suite accroché parce que j’ai été surpris. A la fin du tome 2, il se passe un évènement important pour l’évolution du couple. Et le tome 3 se penche directement sur cette situation. Cela m’a étonné mais en bien, parce que cette surprise sera la trame principale du roman. Trame que j’ai beaucoup appréciée et l’auteure a bien exploité ce filon. Un début intéressant qui pousse à continuer et à se laisser prendre au jeu de l’histoire.

  .Si les personnages m’avaient parfois agacé dans le tome 2, ici ils m’ont beaucoup plu et m’ont d’autant plus touché. Ella est un personnage qui a évolué durant ses trois tomes et qui se défait petit à petit de ses démons. Contrairement au tome 2, elle avance pas à pas, sans jamais se retourner en arrière. Elle fait de plus en plus confiance à sa famille, à ses amies et à Micha et c’est cette confiance naissante qui lui permet d’évoluer. Quant à Micha, son amour pour Ella peut être niais, mais il est tellement fort qu’on l’aime avec lui. C’est un garçon prévenant, attentif, aimant et qui veut tout pour le bonheur d’Ella. Il est altruiste plus que de raison et cet amour qu’il lui porte est très mignon. Les personnages secondaires sont aussi intéressants. Lila et Ethan, la mère de Micha puis le papa d’Ella, son frère et sa belle-sœur. Ce sont des personnages qui portent le couple et qui l’aide à avancer pour qu’ils se rendent compte à quel point ils ont de la chance.

  .Le rythme du récit est excellent. L’auteure a bien mené son histoire pour rendre l’intrigue prenante. Tout comme dans les autres tomes, Jessica Sorensen alterne les points de vue des personnages pour nous les rendre plus proches et plus intéressants. Les chapitres sont courts pour permettre au lecteur de tourner les pages sans s’en rendre compte. Le petit plus de ce tome 3 pour le rythme, c’est que l’auteure amène des passages du passé, des souvenirs d’Ella et Micha. Comment ils se sont rencontrés, comment ils se sont aimés et leur évolution à partir du 1er tome. Et une chose importante sur la maman d’Ella dont je ne vous dirai rien.

  .Leur histoire d’amour est tellement belle et profonde, sincère et passionnée. Il y a certes un peu trop de scènes de sexe à mon goût mais cela n’entache pas leur relation. Dans ce tome 3, les choix sont à l’honneur. Autant pour Ella que pour Micha, ils vont devoir choisir pour leur avenir, pour que leur amour survive aux passions personnelles et accepter que l’autre s’épanouisse.

  .L’écriture de l’auteure est toujours autant addictive bien qu’elle ne soit pas exceptionnelle. C’est un style simple mais efficace et prenant. C’est ce qui fait de cette série quelque chose d’exaltant et on peut réellement s’évader avec ces personnages. La fin m’a beaucoup plu et on sent toute l’évolution de cette série. J’ai même versé ma larme par la sincérité des sentiments décrits. Jessica Sorensen y met un point final, un beau point final parce qu’elle est la concrétisation de cet amour. Je ne peux que vous recommander cette série. Personnellement j’ai vraiment hâte de lire le tome 4 sur le couple Lila-Ethan et de me perdre dans l’écriture de l’auteure.

.Ma note : 8,5/10.

dimanche 15 février 2015

Chronique : Ella & Micha - Tome 2 : Pars loin de moi de Jessica Sorensen


Ella & Micha – Tome 2 : Pars loin de moi de Jessica Sorensen. (Genre : Romance, Contemporaine).

Editions : Hachette
Prix : 15,90€
Année de parution française : 2014
Année de parution originale : 2013
Titre version originale : The secret, Book 2 : The forever of Ella and Micha.

  .Résumé (SPOILERS SUR LE TOME 1 !) : Ils se sont cherchés. Ils ont fini par se l’avouer. Ils s’aiment. Mais chacun doit suivre sa route. Ella est de retour à l’université tandis que Micha est parti sur les routes avec son groupe, dans lequel il est guitariste et chanteur. Ils essaient de se voir le plus possible, mais leurs retrouvailles restent rares. Loin de Micha, Ella est de nouveau sujette à des grosses déprimes et aux pulsions suicidaires qui ne l’ont jamais quittée. A chaque fois qu’elle le voit, Ella ne peut pas s’empêcher de se dire qu’elle va gâcher la vie de Micha avec ses problèmes, qu’il serait mieux avec une autre fille. Soudain, elle décide de le quitter pour le libérer. Le couple se sépare, mais Micha n’a pas dit son dernier mot…


  .Comme j’avais hâte de retrouver ces personnages et cette histoire. Une histoire d’amour torturée autant que les protagonistes. Je pense que les éditions Hachette a bien fait d’agrandir sa collection et surtout de publier cette série. La couverture est dans la même veine que celle du tome 1. Et personnellement je les aime beaucoup. Elles reflètent bien le livre, sont simples et efficaces. Même si j’ai passé un bon moment de lecture, ce tome 2 est celui qui m’a le moins plu (et oui j’ai déjà lu le 3 ^^).

  .Le début est accrocheur et donne envie de continuer notre lecture. On se sent directement plongé dans cette suite, comme si on n’avait pas quitté nos personnages. Un plaisir de les retrouver, de voir comment ils vont évoluer… tout comme leur amour. Cependant, dès le début j’ai senti qu’il n’allait pas se passer grand-chose dans ce tome 2. Je vous expliquerai un peu plus tard ce qui m’a dérangé. En tout cas, un début accrocheur même si la suite se lit mais n’est pas exceptionnelle.

  .Les personnages dans cette série sont le ciment du récit et de l’intrigue. On a Ella, toujours aussi torturée par rapport à son passé et à sa maman. C’est un personnage que j’adore suivre de son point de vue. Je me sens en phase avec elle, avec ses troubles, avec ses peurs, avec ses appréhensions. Même si je me suis attaché à elle, je l’ai parfois trouvé trop facile concernant Micha. Dès qu’il arrive tout va mieux et on écarte les cuisses… Je caricature mais dans l’ensemble c’est souvent ce qu’ils font. Micha quand à lui, pourrait paraître obsédé par le sexe dans le roman. Et c’est un peu le cas d’ailleurs. Je reconnais qu’il est le personnage le plus altruiste et le moins égoïste de l’histoire. Il ne pense qu’à Ella et à son bonheur. C’est ce qui rend leur amour beau et vrai… même si on a parfois envie de les baffer tellement ils ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont de s’avoir l’un l’autre. Les personnages secondaires permettent aussi de faire avancer leur histoire comme Lila, Ethan, le père d’Ella ou la mère de Micha. Même si par certains côtés, Ella et Micha peuvent paraître énervant, ils n’en sont pas moins travaillés et attachants.

  .Le rythme est excellent. Les chapitres sont courts et l’auteure, comme dans le tome 1, a choisi d’alterner les points de vue entre Ella et Micha. C’est ce que j’apprécie le plus dans cette série. Avoir le ressenti de l’un et de l’autre permet de mieux les apprivoiser et de mieux les connaître. Cependant, même si le livre se lit très vite, l’intrigue en elle-même perd de sa suprématie. En effet, j’ai parfois eu l’impression de ne pas avancer et de tourner en rond. Ella ressasse mille fois ses problèmes, fait un pas en avant pour en faire trois en arrières. C’est un tome 2 intéressant mais il reste un tome de transition et c’est son principal défaut.

  .L’histoire d’amour en elle-même est très jolie et bien traitée. On pourrait limite être jaloux de ces deux là tellement leur amour est beau et fort. Même si cet aspect est bien traité, j’ai trouvé parfois leur amour un peu niais. Ce qui m’énerve c’est que Micha connaît trop bien Ella à tel point qu’il calcule ce qu’il fait par moment pour ne pas la faire souffrir. C’est mignon, mais quand c’est à longueur de temps, faut pas abuser. Et puis le sexe est quand même assez présent je trouve. S’il ne m’avait pas dérangé dans le tome 1, je l’ai trouvé trop présent ici. J’aurai aimé que l’auteure se concentre davantage sur la psychologie des personnages.

  .Enfin, la plume de l’auteure est toujours aussi fluide et prenante. Elle n’est pas exceptionnelle mais son style permet de s’immerger totalement dans cette histoire. Ca en est limite addictif. La fin est le point que j’ai le plus apprécié. On sent un changement, une évolution dans la tête d’Ella et c’est carrément plaisant. On sent que le tome 3 va être différent et encore plus travaillé et j’adore ça. Cette série a des défauts mais a largement plus de qualité qu’elle en a l’air. Je vous recommande de vous jeter à l’eau, parce qu’Ella et Micha sont deux personnages qui vous couperont le souffle !

.Ma note : 7,5/10.