samedi 9 mai 2015

Chronique : Marjane - Tome 1 : La Crypte de Marie Pavlenko


Marjane – Tome 1 : La Crypte de Marie Pavlenko. (Genre : Fantastique, Young-adult).

Editions : Pocket Jeunesse
Prix : 17,90€ (Lecture Commune)
Année de parution originale : 2015

.Résumé : Les ninns ont bâti l’immense Résidence, cachée au cœur de Paris.

Qui sont ces ninns dont les hommes ne soupçonnent rien ?

Pourquoi Marjane est-elle obligée de fuir ce refuge où elle a grandi ?
Quels lourds secrets va-t-elle découvrir ?


  .Il était impossible que je passe à côté du nouveau roman de Marie Pavlenko. Comment vous dire si vous ne le savez pas encore ? Marie, c’est Marie… c’est mon auteure française favorite avec Carina Rozenfeld. D’une sympathie inouïe, d’une simplicité incroyable et d’un talent fou. Avec Momoko de Mo comme Mordue, on a décidé de se faire Marjane en LC ! La couverture est juste, MA-GNI-FI-QUE !! Et le résumé m’a de suite plu. Réinventer à sa sauce les vampires, il n’en fallait pas plus. J’ai passé au final un excellent moment de lecture !

  .J’ai de suite été emballé, de nouveau, par la plume de l’auteure. Elle a cette capacité à nous intégrer au récit avec une facilité déconcertante. Pourtant elle choisit ici, à l’inverse de « Le livre de Saskia » (Chronique du tome 1), d’écrire à la 3ème personne. Même si, j’ai eu peur, je me suis laissé guider par son univers, la découverte de Marjane et des liens qu’elle entretient dans la Résidence. Et très vite, un évènement de dingue surgit… et on ne peut qu’être pris encore plus dans l’histoire et l’intrigue qui se construit.

  .Justement Marjane… Je dois avouer qu’au départ je la trouvais assez distante avec moi. Surement à cause de l’écriture à la troisième personne. Cependant avec les évènements liés à sa personnalité et à sa famille, elle m’est apparue plus fragile, sensible et attachante. Elle s’est révélée comme être une jeune fille qui a évolué tout au long du roman. Se montrant plus forte, plus écorchée et plus battante. Je l’ai donc adoré. Viens ensuite Andras, qui est un personnage important dans l’histoire. Je l’ai de suite apprécié. Dans son comportement envers Marjane, dans leur complicité et dans leurs façons de se protéger l’un l’autre. Je dois aussi vous parler de Mats et Ashley… Ashley est la meilleure amie de Marjane. C’est la fille un peu fofolle, qui divertit l’histoire. Mais elle sera d’une grande aide pour sa camarade. Puis Mats… comment ne pas le détester, puis l’adorer à la fin du bouquin ? Bien d’autres personnages font la richesse de cette histoire, mais je vous laisse les découvrir !

  .Le rythme est juste impressionnant ! Marie Pavlenko a cette manière de décrire les histoires, de les rendre intéressantes pour son lectorat. Si au départ les chapitres étaient assez longs, ils se sont raccourcis pour mon plus grand plaisir. Au fil de l’histoire, plus l’intrigue avançait et plus les chapitres devenaient courts, renforçant cette impression prenante d’immersion dans le roman. En plus, je voulais des réponses à mes questions. Pourquoi s’enfuir de la Résidence ? Pourquoi l’évènement du début de l’histoire se produit ? Pourquoi Marjane ? Qu’a-t-elle de spécial ? Et pour avoir des réponses, j’ai du engloutir le roman… à mon grand regret.

  .L’univers créé par l’auteure est impressionnant. Je m’attendais à seulement trouver des ninns, soit des vampires version 2015. Mais Marie Pavlenko nous offre un univers encore plus poussé et développé que ce qu’on pourrait croire. Bien sur, je vous laisse le plaisir de découvrir ces cinq espèces supplémentaires. On sent un univers pensé et travaillé mais toutefois, j’aurai aimé en apprendre plus sur chaque espèce. Chose difficile à faire quand on a une intrigue à tenir… mais quand même, ça m’aurait intéressé.

  .Le seul point que je pourrais reprocher à l’auteure, c’est qu’elle aurait davantage pu développer le passé de Marjane et de ses acolytes. Notamment celui de son père, de Mats et de Sofia ! Son écriture, son style est vraiment intéressant. J’ai su me représenter Paris et ses rues. Un style descriptif qui aide à la représentation des lieux et du physique des personnages. Des dialogues très réalistes permettent aussi de fluidifier le roman. Et puis la fin… Marie et ses fins ! Incroyable vraiment. Quand je pense que le tome 2 va sortir dans des années lumières ! Juste pour cette attente et cette fin, Marie Pavlenko, je te déteste.

  .Si vous hésitez encore à lire ce roman. Je ne peux que vous conseiller de le lire ! Pour moi, c’est du Marie Pavlenko. Fidèle à elle-même, sincère dans son écriture et dans ses personnages. Une imagination débordante qui ravira le lecteur avide d’être dépaysé de son quotidien. Et puis mention spéciale pour le petit Jack, un animal de l’histoire… Moi aussi j’en veux un ! On en achète où ? Je ne peux que vous recommander ce premier tome, qui installe des bases solides pour la suite !

.Ma note : 8,5/10.

La chronique de Momoko pour cette lecture commune : ICI.

mercredi 6 mai 2015

Chronique : Terre-Dragon - Tome 2 : Le chant du fleuve d'Erik L'Homme


Terre-Dragon – Tome 2 : Le chant du fleuve d’Erik L’Homme. (Genre : Fantasy, Jeunesse).

Editions : Gallimard Jeunesse
Prix : 11,50€ (Partenariat)
Année de parution originale : 2015

  .Résumé : Pour Aegir-Peau-d’Ours et Sheylis, l’apprentie sorcière, le chemin vers la liberté est encore long. Pourchassés avec leurs compagnons, ils doivent traverser les terrifiants marais qui les séparent de Kesh-la-Grande. Les pouvoirs de Gaan le sorcier leur permettront-ils d’échapper à ce piège mortel ?


  .Le tome 1 avait été pour moi une bonne surprise. J’avais été séduit par l’univers, les personnages et la plume de l’auteur. J’avais cependant relevé que c’était un tome introductif et que j’en attendais plus. Ce tome 2 est dans la même lignée que le 1. La couverture est sympathique pour un roman jeunesse. Il n’y a pas de doute qu’elle attirera l’œil des plus jeunes, comme ceux des plus vieux. Le résumé ne dévoile presque rien de l’intrigue et ça c’est génial. J’ai passé un très bon moment de lecture.

  .Il m’a fallu une trentaine de pages pour me remettre dans le récit. J’ai lu le tome 1 il y a 9 mois donc je n’avais pas tous les éléments en tête. Mais l’auteur a su me rafraîchir la mémoire avec des petits souvenirs évoqués à travers ses personnages. On reprend l’intrigue où elle s’était arrêtée et c’est vraiment sympathique. Il ne faut pas s’attendre à un livre extraordinaire. Cela reste un bouquin jeunesse, et ce sont les petites choses qui émerveillent ce public. Il leur correspond donc parfaitement !

  .On est toujours avec nos deux personnages principaux Aegis et Sheylis. J’ai trouvé qu’Aegis avançait bien dans ce tome. Il évolue petit à petit et essai de se raisonner quant à sa nature. Il essai de se trouver et de s’apprivoiser et je trouve ça vraiment bien. Sheylis elle, poursuit sont apprentissage auprès de Gaan le sorcier. Elle apprend des choses et acquiert de l’expérience. J’ai hâte de voir comment cette évolution se fera dans le tome 3. Ce sont deux personnages sympathiques mais l’auteur ne les creuse pas suffisamment pour les rendre attachants. Vient ensuite Gaan qui est le pilier du groupe. Le plus sage en fait. Et enfin Doom, le petit rigolo de la bande qui permet de divertir un peu cette histoire et de la rendre moins pesante. Il y a encore d’autres personnages (les méchants) mais je vous laisse les découvrir.

  .Le rythme est vraiment bon ! J’ai lu ce livre en 3h de temps tellement les chapitres sont courts. Et puis comme tous les livres jeunesses, l’écriture n’est pas tellement petite. Mais je me suis pris plaisir à retrouver cet univers, ses dangers et ses espoirs. On est dans l’histoire, l’auteur alterne les points de vue. En tout il y en a trois, ce qui apporte un rythme vraiment intéressant au récit. Beaucoup de dialogues qui permettent de fluidifier l’histoire. Erik L’Homme a bien su construire son récit pour le rendre addictif. De l’action, des périples, un véritable roman d’aventure.

  .L’univers est très intéressant mais je pense que c’est ce qui fait défaut au livre. J’aurai souhaité qu’il soit plus développé. Qu’on s’attarde plus sur les compétences de chacun, qu’on me livre encore plus l’histoire de ce monde. Je ressors un peu frustré de ce côté-là, mais c’est peut-être mon côté lecteur chevronné qui veut ça. Les talents de chacun auraient du être plus mis en avant. Qu’on s’attarde plus sur Sheylis et ses pouvoirs tout comme Gaan. Et sur Aegir aussi… Il y a un bon fond et une bonne alchimie dans cet univers mais je ne le sens pas assez poussé.

  .L’écriture de l’auteur est très intéressante. Elle est simple, fluide et efficace. Au début de chaque partie il met en avant un conte lié à son univers. C’est une plume envoutante et très poétique qui ne manquera pas de charmer les petits… comme les plus grands. La fin m’a beaucoup plus et le dénouement de l’intrigue n’a pas encore eu lieu. On laisse nos protagonistes dans une situation critique et j’ai vraiment hâte de savoir où tout ça va me mener ! Jeunes et moins jeunes, si vous voulez tenter cette aventure fantasy menée d’une main de maître n’hésitez pas. Elle saura vous ravir j’en suis persuadé !

.Ma note : 7,5/10.

Merci à Babelio et aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat !

mardi 5 mai 2015

*Vidéo* : Mon Carnet Livresque #38


Salut les amis !

Je rattrape petit à petit mon retard dans mes vidéos "Mon Carnet Livresque" :) On se rapproche presque de ce que j'ai pu lire en avril oufff ! Heureusement que je n'ai lu que 5 livres le mois dernier ^^ En tout cas, de bonnes lectures dans cette vidéo !! Bon visionnage...

Enjoy <3

Mes lectures passées :
   
 

Ma lecture en cours :

Mes lectures futures
 

lundi 4 mai 2015

Chronique : L'épreuve - Tome 1 : Le labyrinthe de James Dashner


L’épreuve – Tome 1 : Le labyrinthe de James Dashner. (Genre : Science-fiction, Jeunesse).

Editions : Pocket Jeunesse
Prix : 18,50€
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2009
Titre version originale : The Maze Runner, Book 1.

 .Résumé : Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…


  .LIVRE COUP DE CŒUR ! La saga « L’épreuve » est de celle que j’ai toujours voulu commencer mais que j’ai toujours repoussé. Pourtant, les bons avis tout comme les notes sont excellents. C’est grâce à mon binôme Guillaume que j’ai sorti le premier tome de ma PAL et je l’en remercie. Sans lui, c’est un livre coup de cœur qui serait resté encore longtemps non lu. Le film m’avait déjà bien plu mais là c’est au dessus ! L’ancienne couverture que je possède reflète parfaitement le bouquin. Le résumé est tentant à souhait… tout pour craquer. J’ai passé au final une excellente lecture !

  .Le début m’a complètement happé. Je ne sais pas si c’est le style de l’auteur, les chapitres courts ou tout simplement l’histoire. Mais j’étais dedans, très vite, sans même savoir pourquoi j’adhérais autant. On part de zéro, dans la tête de Thomas et ça a un côté intriguant. On est comme lui, sans souvenirs, on découvre le Bloc, le labyrinthe et ses futurs compagnons. Ca en est presque réaliste que ça en est devenu presque troublant. J’ai adoré.

  .Le personnage de Thomas m’a beaucoup plu et je me suis vite attaché à lui. Il est amnésique, perdu, il cherche ses souvenirs. Cela le rend plus proche des lecteurs parce qu’on s’identifie vite à lui et à ce qu’il ressent. Qui ne serait pas perdu dans sa situation… je vous le demande. Cependant, Thomas peut paraître trop sur de lui et hautain. Alors qu’en réalité il cherche juste des réponses. Vient ensuite une ribambelle de personnages secondaires comme Minho, Alby, Newt, Galy et Chuck. Certains on les aime, d’autres on les déteste et d’autres encore deviennent des amis pour Thomas. Chacun a son rôle, chacun a sa faculté et ses compétences. Thomas va donc devoir trouver sa place.

  .Le rythme… c’est un truc de dingue. James Dashner a cette capacité à nous faire tourner les pages qui est incroyable. De part ses chapitres courts, on a toujours envie d’en apprendre plus, on est avide de curiosité. On veut savoir ce qu’il se passe dans le labyrinthe, aussi dans le Bloc, ce qu’il va advenir des amis de Thomas. L’auteur en plus de faire des chapitres courts, met beaucoup de dialogues pour encore plus fluidifier le récit. Et les descriptions qu’il fait sont utiles, concises, précises et aident vraiment le lecteur à se représenter l’espace et les lieux. C’est juste incroyable.

  .Là où James Dashner tape fort c’est sur son univers, sa dystopie. C’est quelque chose de totalement original et fou. On se demande comment il en est arrivé à imaginer tout ça. Si lui aussi il ne serait pas un petit peu pervers… Mais une chose est sur, il connaît son univers sur le bout des doigts. Chaque personne possède une fonction au Bloc. C’est une mini ville reconstruite au centre du labyrinthe. L’auteur tire les ficelles et planifie son intrigue à la perfection. Une dystopie entraînante et palpitante.

  .L’écriture de l’auteur est quelque chose d’incroyablement exceptionnel (beaucoup d’adverbes et d’adjectifs ^^). Ecriture concise et précise. Il va droit au but et la fluidité de son style permet d’avaler les pages sans qu’on s’en rende compte. Purement addictif, purement pervers, purement jouissif. Un truc de malade. La fin est juste dingue, les révélations s’enchaînent et le prologue donne juste une envie… se pencher sur le tome 2. Livre qui est déjà dans ma PAL et que je sortirai très bientôt, soyez en sur. Le seul point que je pourrais reprocher à l’auteur, c’est de n’avoir pas plus développé le personnage de Teresa. En tout cas, si comme moi vous n’aviez pas lu ce premier tome n’hésitez pas. Allez affronter le labyrinthe et ses monstres si particuliers.

.Ma note : 9/10.

dimanche 3 mai 2015

Chronique : Spice & Wolf - Tome 1 d'Isuna Hasekura


Spice & Wolf – Tome 1 d’Isuna Hasekura. (Genre : Fantasy, Seinen).

Editions : Ofelbe
Prix : 19,90€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2006

  .Résumé : Déesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l’apparence d’une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu’à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre ses terres natales du Nord à bord de la carriole d’un marchand itinérant, l’énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu’ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les pièges bordent leur chemin… Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine leur sera bien utile pour reconnaître les bonnes affaires et déjouer les tromperies.


  .J’ai d’abord découvert l’univers de ce roman par le manga du même nom. Je l’avais bien aimé et j’étais curieux d’en découvrir plus. Quand on m’a proposé de lire ce bouquin, je n’ai donc pas hésité en sachant que j’allais en voir davantage. La couverture est jolie et je pense qu’elle pourra attirer les lecteurs. Le résumé est aussi tentant, il laisse présager un roman d’aventures semé de troubles et de découvertes. J’ai passé un bon moment de lecture, mais j’ai quelques bémols.

  .Le début m’a de suite replongé dans les souvenirs que j’avais du manga. Autant dire que j’ai donc accroché hyper vite. Je me suis pris à apprécier de nouveau l’univers si particulier de ce roman. L’auteure va droit au but, on arrive vite au résumé et la présentation des personnages est bien faite. C’est donc un bon début qui m’a permis de m’immerger à nouveau dans cette bonne fantasy.

  .Les personnages sont sympathiques à suivre mais je n’ai pas eu d’empathie en particulier pour l’un ou l’autre. Lawrence m’a quand même davantage plu que Holo. Il est un marchand itinérant qui a la tête sur les épaules et il réfléchit beaucoup. De ce fait, il est très sérieux… peut-être un peu trop. Mais c’est ce qui le rend charmant aux yeux du lectorat. Il contrebalance avec l’attitude d’Holo parfois immature. Ah Holo, notre déesse des moissons… Comment dire ? Par certains moments je l’ai adoré, mais je l’ai quand même souvent détesté. C’est une gamine immature, égoïste et nombriliste. Je vous jure que j’ai eu envie de la tarter souvent. Heureusement que Lawrence était là pour la tempérer. Il ressort par contre de ce duo une belle alchimie qui fait avancer l’histoire.

 .Le rythme est sympathique. Le roman est découpé en deux parties où on suit deux histoires différentes mais qui se suivent tout de même. Les chapitres sont assez longs ce qui empêche le lecteur d’avancer vite. Toutefois, il y a pas mal de dialogue pour fluidifier l’intrigue et l’écriture descriptive permet de bien visualiser cet univers si particulier. Les difficultés se font vite sentir et de ce fait, on va être pris à chaque fois dans l’histoire.

  .L’univers est assez intéressant et sort de l’ordinaire. C’est quelque chose qu’on ne voit jamais dans les livres. L’univers des marchands, des comptes, des profits, des pertes… Si tout est bien expliqué, je reconnais que j’ai parfois eu du mal à suivre. Certaines choses sont à la limite des mathématiques et même si je ne suis pas nul, j’ai eu quelques difficultés. Peut-être que l’auteur aurait du prendre un peu plus de hauteur et brasser la surface pour éviter de me perdre. Je ne peux pas lui reprocher d’avoir voulu approfondir son univers. Je regrette cependant que le côté déesse de Holo ne soit pas plus mis en avant.

  .L’écriture de l’auteur m’a quand même bien plu. Elle est fluide et se lit facilement. Mais après ce n’est pas un style qui marque outre mesure. Toutefois, je me demande bien comment les choses vont se poursuivre. J’ai peur que l’auteur se répète sans cesse dans la quête qu’il fait entreprendre à ses personnages. Cependant, je suis curieux de découvrir le prochain tome pour me faire mon avis sur la question. J’espère sincèrement que le personnage d’Holo va murir un peu et que tout sera moins compliqué à comprendre. En tout cas, si vous voulez tenter un univers inédit… n’hésitez pas à vous lancer !

.Ma note : 7/10.

Merci à Guillaume et aux éditions Ofelbe pour ce partenariat !