lundi 8 février 2016

Chronique : Sunshine - Épisode 1 de Paige McKenzie & Alyssa Sheinmel


Sunshine – Épisode 1 de Paige McKenzie & Alyssa Sheinmel.
(Genre : Horreur, Jeunesse).

Editions : Hachette
Prix : 15€ (Partenariat)
Date de parution française : 10 février 2016
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : The Haunting of Sunshine Girl, Book 1.

  Résumé : Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’État de Washington. Pour elle, rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien… Sauf peut-être leur nouvelle maison. Il y fait toujours froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres. Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.


  « Sunshine » est un livre qui m’a de suite tapé dans l’œil. Rien que la couverture est attirante. Elle est originale, un peu mystérieuse et limite irréelle. Je peux vous dire que l’objet livre est sublime. L’image rend mieux en vrai, vous pouvez me faire confiance. J’ai failli pleurer devant tant de beauté. Pour le résumé, je l’avais survolé pour ne pas me spoiler. Quand j’ai vu que ça allait parler de maison hantée, j’ai voulu savoir ce qu’il en retournait. Je n’ai pas peur de beaucoup de choses… mais les esprits c’est quelque chose qui me terrifie. Au final, j’ai passé un excellent moment de lecture.

  On est plongé dans l’horreur dès le début. Au contact de Sunshine, notre protagoniste, on sent directement qu’il y a quelque chose de louche. Comme elle le dit : « Cette maison est flippante ». Je trouve qu’en rentrant dans le vif du sujet dès les premières pages, Paige McKenzie tape fort. Du coup, le lecteur est avide de continuer. Même si ça fait peur, j’ai été curieux, intrigué, de comprendre et de savoir ce qui clochait. Une très bonne entame de roman.

  Sunshine est un personnage que j’ai adoré. J’ai de suite été derrière elle, à chercher ce qu’il se passait. Le décor sur son passé est vite planté. C’est peut-être même un peu expéditif. On a seulement l’ébauche de sa relation avec sa mère : fusionnelle. Ce que j’ai aimé chez Sunshine c’est sa curiosité limite déplacée et son intelligence. Sa capacité à toujours réfléchir pour remettre les éléments à leur place. Elle doute beaucoup mais elle se rend vite compte qu’il n’y a pas de place aux doutes : les preuves sont là. Sa faiblesse peut venir de son côté rationnel. Ou alors de son côté un peu solitaire. Au cours du roman, les choses vont changer. Je m’arrête ici pour la présentation des personnages. Je ne développe pas Nolan, ni même la maman de Sunshine… je vous laisse découvrir tout ça.

  Le rythme est vraiment incroyable. Le roman se lit très vite puisque les chapitres sont assez courts. La fluidité vient aussi du fait qu’on est directement embarqué dans le roman. J’ai frissonné dès les premières pages. Et cette curiosité un peu folle laisse le lecteur avide découvertes, même si ça fait peur. Dans le roman il y a aussi un point de vue intéressant : une personne inconnue de tous, mais qui connaît Sunshine. L’intrigue est bien construite et devient vite addictive. Sunshine se pose beaucoup de questions et nous on fait pareil, évidemment.

  L’univers développé m’a énormément plu. Comme je vous l’ai dit je déteste les esprits. Mais comme ça me procure des sensations intenses, j’aime lire ça. C’est totalement contradictoire je sais. Si dans les 110 premières pages on ne cesse de frissonner, ensuite l’auteure aborde un autre aspect de l’histoire. Cette dernière devient plus fantastique et on se rend compte qu’une véritable mythologie est mise à l’honneur. Certes ce n’est pas encore bien développé. Je suis cependant sûr que ce sera le cas dans le prochain tome. Paige MacKenzie installe les bases, prend son temps pour décrire un peu les règles de ce monde étrange. Un univers frissonnant, glauque et un peu fou à découvrir.

  J’ai bien aimé la plume de l’auteure. Je me suis complètement imaginé les scènes de frissons. Les évènements sortant de l’ordinaire. Cette maison « flippante », ces objets bougeant de place, ces chuchotements glissés à l’oreille. Du côté de la narration, l’auteure alterne bien les dialogues et les passages narratifs. Simple mais efficace dans ce genre de roman. La fin m’a beaucoup plu puisque jusqu’au bout on ne sait pas si Sunshine va réussir. J’ai senti que l’auteure commençait à se renouveler pour le prochain tome. Les esprits seront toujours au cœur des récits, mais pas comme au début, quand on était dans le flou. Maintenant on a une réelle ligne de conduite, un but. Et j’ai hâte de voir comment tout ça va aboutir. Je ne peux que vous conseiller ce 1er épisode. Sont au rendez-vous des frissons, un univers sympathique qui se met en place, une protagoniste curieuse n’ayant pas froid aux yeux… et des sensations assez bizarres lors de la lecture. Venez découvrir cette maison et ses secrets, je vous promets que vous ne serez pas déçus !

Ma note : 8/10.

Merci à Aurélie et aux éditions Hachette – Black Moon pour ce partenariat !