jeudi 24 mars 2016

Chronique : Immaculée - Tome 1 de Katelyn Detweiler


Immaculée – Tome 1 de Katelyn Detweiler.
(Genre : Contemporain, YA).

Editions : Robert Laffont
Prix : 17,90€ (Partenariat)
Date de parution française : 17 mars 2016
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : Immaculate.

  Résumé (Réduit pour plus de surprises lors de la lecture !) : Première de la classe, bien dans sa peau et dans sa famille, Mina sort avec le garçon le plus ambitieux du lycée. Mais le jour où elle se découvre enceinte – alors qu’elle n’a jamais fait l’amour -, son monde bien ordonné chavire. Personne ou presque ne croit en sa virginité…


  Lorsque j’ai su que la Collection R allait publier ce livre, j’ai été ravi. J’étais curieux de découvrir l’histoire de Mina, ce que Katelyn Detweiler en avait fait. Comment elle avait pu organiser son récit et le rendre crédible. Parce que parler de l’immaculée Conception dans un roman n’est pas une mince affaire. Je suis content que l’éditeur ait repris la couverture originale. Elle est belle et illustre très bien la dureté du récit. Parce que oui, sous ses airs de roman ado, l’histoire de Mina fait réfléchir… et pas qu’un peu. Au final, j’ai passé un excellent moment. « Immaculée » est passé à un cheveu du coup de cœur.

  Dès le début j’ai senti que le récit allait être intéressant. L’auteure a une façon bien particulière de décrire l’histoire et de nous la faire ressentir. Katelyn Detweiler commence directement avec la rencontre entre Mina et Iris. Après un échange bizarre et mettant mal à l’aise Mina, celle-ci va accepter la requête d’Iris pour se débarrasser d’elle. Mais elle était loin d’imaginer que son « oui » allait changer le cours de sa vie. J’ai été très curieux de découvrir la suite, le lecteur n’est pas au bout de ses surprises.

  Mina m’a tellement touché. Que ce soit dans son évolution, l’éclosion de sa maturité au fil du récit, les réflexions autour de son bébé ou encore par son courage affiché. J’ai tellement adoré son personnage. On se prend à espérer dès le départ qu’elle n’est pas enceinte jusqu’à avoir des preuves concrètes. On se met à sa place en imaginant les conséquences de son histoire. C’est une héroïne intelligente et tellement honnête envers ses proches. Pourtant, certaines personnes vont lui tourner le dos. Des personnes dont on n’aurait pas imaginé une seule seconde. J’ai aimé l’interaction des autres personnages avec Mina. Que ce soit Hannah, Izzy, sa sœur Gracie, ses parents ou encore Jesse. Mina se sert de leur point de vue, de leurs forces et de leurs faiblesses pour se forger à son tour. Au fil du récit et de l’échange avec eux, on retrouve une Mina plus forte, plus sur d’elle et de ses convictions. J’ai complètement adhéré à ce discours et à cette affirmation.

  Le rythme du roman est très bien mené. Si on reste dans la ville de Green Hill, l’auteure fait en sorte qu’on oublie ce détail là. Les complications extérieures que va rencontrer Mina au fur et à mesure de l’avancée de sa grossesse rendent le récit haletant. On ne sait jamais ce qui va s’empiler sur les difficultés déjà essuyées par le passé. Du coup, on est avec Mina, on se pose des questions sur l’avenir du bébé. On tourne les pages et on avale les chapitres. Katelyn Detweiler a choisi d’agencer le récit à travers les 3 trimestres de la grossesse et je trouve ça intelligent. Ainsi on peut voir plus rapidement l’avancée de l’histoire de Mina en faisant quelques bonds dans le temps.

  Les thèmes abordés dans le récit sont bien traités. L’aspect religieux est assez présent mais il n’écrase pas les autres problèmes. J’avais peur qu’il soit mal géré mais au final, je suis content qu’il soit inséré. L’auteure soulève aussi l’importance d’internet et son impact. Les rivalités entre les personnes d’une petite bourgade comme Green Hill. On va au-delà du cercle fermé de Mina, on transcende les frontières. L’impact de la vierge enceinte va prendre une ampleur énorme. L’auteure a bien réussi à gérer ce côté, tout en étant à l’écoute de ses personnages principaux. L’émotion que dégage le roman est énormément présente. J’ai plusieurs fois eu la larme à l’œil. Certaines personnes reviennent sur leur position, d’autres continuent à nier la possibilité d’un miracle. On passe par toutes les émotions possibles et imaginables : la colère, le doute, le scepticisme, l’envie, la joie, le bonheur, l’amour, l’affection, le stress…

  L’écriture de l’auteure permet amplement de ressentir tout ça. Il y a des fois où les sensations sont tellement présentes que la lecture s’accélère sans qu’on s’en rende compte. Le style est intéressant car l’auteure permet au lecteur de réfléchir, de réaliser une réelle introspection. La fin je l’ai adoré mais j’ai hâte de lire le tome 2. Savoir ce qu’il va advenir de ce bébé et de sa mère. Je ne peux que vous recommander ce roman. Ce n’est pas un coup de cœur parce je n’ai pas toutes les réponses à mes questions. Découvrez vous aussi l’histoire de Mina. Faites vous votre opinion sur sa version des faits… et revenez me dire ce qui au fond importe vraiment.

Ma note : 9/10.

Merci à Cécile et à la Collection R pour ce partenariat !

mardi 22 mars 2016

*Vidéo* : Mon Carnet Livresque #58 : Février 2016 : Partie 2 !


Salut les Readers !

Aujourd'hui je reviens avec la 2ème partie de mes lectures de février :D Au mois on n'en parle plus hihi ^^ Du thriller, du contemporain, du jeunesse et même de la science-fiction ! Que demander de plus avec cette diversité ;) J'espère que la vidéo vous plaira !!

Enjoy <3

Mes lectures de la fin février :
   
 

Cliquez sur les couvertures pour être redirigé vers les chroniques...

dimanche 20 mars 2016

Chronique : Remembering Kyle - Tome 1 : Personne d'autre que lui d'Erin Butler


Remembering Kyle – Tome 1 : Personne d’autre que lui d’Erin Butler.
(Genre : Contemporain, Romance).

Editions : Milady
Prix : 18,20€ (Partenariat)
Date de parution française : 18 mars 2016
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Remembering Kyle, Book 1 : How We Lived.

  Résumé (À éviter si vous voulez lire le livre !) : Kelsey, 19 ans, passe son temps avec son frère, Kyle, et le meilleur ami de celui-ci, Chase. Un soir, alors que les garçons ont trop bu, ils ont un accident de voiture. Chase était au volant, et c’est Kyle qui y laisse sa peau. Kelsey a beau être dévastée par la mort de son frère, elle ne peut s’empêcher de penser à Chase – le dernier des inséparables, celui qu’elle considère désormais comme sa seule famille. Elle finit par tomber amoureuse de celui que tous tiennent pour responsable de la mort de son frère. Mais le jeune homme ne lui dit pas tout, et les secrets qu’il cache pourraient faire voler en éclats leur fragile relation.


  Comment ne pas céder à l’appel de ce livre ? Je vous le demande… Il avait tous les arguments pour me convaincre et je n’ai pas pu résister. Une couverture magnifique avec deux personnes qui dégagent beaucoup d’affection et d’amour. Un résumé alléchant bien que peut-être déjà vu ? Cependant ma curiosité et mon instinct ont fait le reste. J’ai voulu savoir ce qui se cachait derrière ce titre énigmatique. J’ai commencé le livre et je n’ai plus pu m’arrêter, je l’ai littéralement dévoré !

  Déjà Erin Butler met directement dans l’ambiance. On se met du point de vue de Kelsey, la sœur du défunt Kyle. On assiste à travers ses yeux à l’enterrement et on se prend tous les sentiments en pleine face. Et puis Chase fait son apparition à ce triste événement alors qu’il n’était pas invité. On se rend compte de beaucoup de choses. L’auteure fait les présentations et place le contexte de l’histoire. Il y a des sentiments contradictoires qui se nouent autour de Kelsey… ça nous rend curieux. Je dois dire que l’auteure m’a surpris par l’articulation de son histoire. Je ne pensais pas qu’elle l’aurait écrite de cette manière. Un très bon début de roman.

  Que dire des personnages à part que je les ai adoré du plus profond de mon cœur. Je me suis fortement attaché à eux et à leur difficile histoire. Kelsey a perdu un frère, Kyle, mais elle a aussi perdu par la même occasion un ami, Chase. Cette jeune femme est déchirée entre ses parents qui l’interdisent de le revoir. Et ses propres envies qui la poussent à contrer cette interdiction. On la sent perdu, hésitante, faisant 1 pas en avant puis 3 en arrière. On a parfois envie de la secouer pour la faire réagir. Mais c’est si bon de la suivre, de la voir se reconstruire, douter pour la mémoire de son frère et être préoccupée par ce qu’il aurait pu penser de ses actes. J’ai eu sans cesse envie de la prendre dans mes bras et de lui dire que tout irait bien. J’ai été touché par son évolution et son ouverture d’esprit. Chase m’a aussi beaucoup plu. S’il est tenu pour responsable de l’accident, on ne connaît pas toute l’histoire. Grâce à lui, on va savoir ce qui s’est réellement passé. C’est un gars qui veut toujours mériter quelque chose alors qu’il devrait parfois juste accepter ce qu’il possède. Si Erin Butler a fait des personnages très touchants, je regrette qu’il n’y ait pas plus de passages sur leur enfance. On les aurait peut-être mieux connus, ainsi que Kyle par la même occasion.

  Autant dire que 250 pages ça se lit très vite. Le livre ne fait pas exception à la règle. L’alternance des points de vue permet de se rendre compte des sentiments qu’éprouvent Kelsey et Chase l’un envers l’autre. Les chapitres ne sont pas très longs et apportent de la fluidité. Beaucoup de dialogues et de questionnements de la part de nos personnages. Et puis on ne peut pas s’empêcher de tourner les pages. De découvrir où cette histoire nous portera. Comment vont-ils faire pour surmonter les obstacles et être enfin apaisés ensemble, ou séparément ?

  La manière dont Erin Butler traite le thème du deuil m’a beaucoup plu. On ne tombe pas dans le cliché, ce n’est pas trop sombre ou pas assez, c’est bien dosé. On sent que l’auteure a du vécu pour parler de cette histoire, elle le dit elle-même dans les remerciements. Savoir qu’elle est aussi passée par ces étapes rend le roman plus réaliste et moins fictif. Toutes les étapes de reconstruction sont bien abordées. On se prend un paquet d’émotions en pleine tête et ressentir tout ça nous touche. J’ai aussi apprécié le raisonnement de Kelsey sur l’accident de voiture. C’est très intelligent de sa part tout comme de la part de l’auteure. Enfin, l’aspect parental est aussi mis en avant. Et ne pas se contenter que de Kelsey et Chase est un autre bon point pour l’histoire. C’est ce qu’il fait qu’elle peut avancer plus sereinement.

  Le style d’Erin Butler est totalement addictif. Sa façon de décrire les scènes tout comme les émotions ne pourra que vous plaire. Un style qui vous prend votre cœur et ne vous le relâche qu’une fois le livre terminé. Je dois aussi vous dire qu’il y a une scène de sexe et demie. Bon pas tellement plausible pour une première fois, mais elle a le mérite d’émoustiller grâce à son intensité. La fin m’a beaucoup plu. On sent que les personnages ont avancé et qu’ils ont fait des choix. Qu’ils peuvent regarder en arrière tout en allant aussi vers l’avenir. Une très belle conclusion. Même si c’est un tome 1, on peut ne pas lire la suite puisqu’on y retrouve d’autres personnages : la meilleure amie de Kelsey. Pour ma part je pense la lire, si un jour elle sort en VF, parce que j’ai hâte de retrouver la plume d’Erin Butler. Et puis peut-être retrouverons-nous Chase et Kelsey…

Ma note : 8,5/10.

Merci aux éditions Milady pour ce partenariat !