mardi 21 mars 2017

Chronique : Nos cœurs tordus de Séverine Vidal & Manu Causse


Nos cœurs tordus de Séverine Vidal & Manu Causse.
(Genre : Contemporain, Jeunesse).

Editions : Bayard Jeunesse
Prix : 13,90€ (Partenariat)
Date de parution originale : 1er mars 2017

 Résumé : Vladimir, dit Vlad, a les genoux qui se cognent et les mouvements désordonnés d’un pantin désarticulé… Handicapé de naissance, il est passionné de cinéma, drôle, sensible, généreux et n’a pas sa langue dans sa poche. Lou est séduite… et Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan…


  Ce roman m’a tenté pour plusieurs raisons : les thèmes qu’il aborde, son résumé et sa couverture, qui sort de l’ordinaire. Le titre aussi m’a paru assez mystérieux… comment peut-on avoir le « cœur tordu » ? On comprend très vite pourquoi au fil de notre lecture et on se rend compte que le titre est bien trouvé. Au final, j’ai passé un excellent moment en lisant ce bouquin. J’ai adoré !

  Les auteurs ne font pas dans le détail. On attaque directement avec la présentation des personnages principaux : Vladimir, Dylan, Saïd, Flachard et Mathilde. Chaque protagoniste a son point de vue dans le récit. On se rend très vite compte que cette histoire à plusieurs voix va être géniale. J’ai en tout cas été curieux de voir ce qu’il en était. Et je n’ai pas été déçu.

  Chaque personnage est unique, touchant à sa manière et on a envie de l’accompagner quoi qu’il fasse. Vladimir a le bas du corps complètement tordu, Dylan est atteint de trisomie 21 et Mathilde est en fauteuil roulant. Ce sont les 3 personnages handicapés que l’on va suivre. Chacun a son caractère, ses envies, sa façon de voir le handicap et ses répercussions. Mais aussi, ses aspirations pour l’avenir. Ce qui fait la force du roman, c’est qu’on suit aussi des personnes valides. Dylan c’est le petit rebelle du collège. Pourtant pour sa dernière année, il va essayer de se faire discret pour qu’on le laisse tranquille. Et Flachard… le principal adjoint dans la panade à cause du principal en arrêt maladie depuis la rentrée. Deux styles de personnages qui se mêlent, s’emmêlent et se démêlent pour notre plus grand plaisir. J’ai apprécié les suivre, les connaître. Et j’ai trouvé qu’ils dégageaient une très grande maturité ainsi qu’une justesse incroyable.

  Le rythme de l’histoire est bon. Le lecteur est vite embarqué dans les péripéties des personnages. En plus le roman est divisé en mois de l’année et les différents points de vue apportent une fluidité à toute épreuve. Vous aurez tout le temps envie de tourner les pages pour découvrir ce qu’il s’y passe. Les auteurs, en balayant une année scolaire entière, permettent de voir toute l’évolution des personnages. Et du chemin, ils en font !

  Les thèmes sont très bien abordés. Le handicap sous différentes formes, l’amitié, l’amour, les relations au sein de la famille. Mais aussi le regard des autres par rapport au handicap et comment les handicapés se perçoivent par rapport aux valides. Ce sont des sujets importants et peu traités dans la littérature jeunesse. Ils nous apprennent à être tolérant et à réfléchir sur nos propres conceptions des handicaps. Dans l’intrigue on y parle beaucoup de cinéma et de dépassement de soi. J’ai beaucoup apprécié cette partie également.

  L’écriture des auteurs est simple mais touchante à la fois. J’ai beaucoup rit de certaines situations comme j’ai pu avoir la petite larme à certains moments émouvants. On ne peut être qu’emporté dans ce roman. Dommage qu’il ne soit pas plus long, ou que certains passages ne soient pas davantage développés. Peut-être une suite est-elle envisagée ? Parce que j’ai adoré la fin, tout simplement. Un roman jeunesse que je vous recommande fortement. Vous passerez un agréable moment et vous aurez un regard différent sur le handicap.

Ma note : 8,5/10.

Merci aux éditions Bayard Jeunesse pour ce partenariat !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire